Japon : 8 sociétés s’alignent pour l’exploitation d’un casino-resort à Chiba

img auteur
Par LE 04.11.2019
Japon : 8 sociétés s’alignent pour l’exploitation d’un casino-resort à Chiba

Huit sociétés se disent intéressées pour l'exploitation d’un centre de villégiature avec casino intégré à Chiba, chef-lieu de la préfecture éponyme qui se trouve sur l’île de Honshū. En effet, plusieurs entreprises ont soumis des dossiers d’inscription suite à la publication d’un appel d’offre (RFI) par la municipalité. Celle-ci a désormais suffisamment de candidatures en main pour sélectionner son futur partenaire, lequel aura la rude mission d’exploiter le complexe doté d’un casino dernier cri. Décryptage. 

Chiba, ville de 979 000 habitants, cherche un exploitant pour son casino

Selon un rapport publié par le média spécialisé GGRAsia, les entreprises avaient jusqu'à la fin du mois d’octobre pour exprimer formellement leur intérêt en vue de l'exploitation d’un complexe avec casino intégré dans la ville de Chiba, laquelle compte pas moins de 979 000 habitants. La date limite de dépôt des dossiers est à présent révolue et la municipalité s’apprête à étudier les candidatures recueillies avant de tenir une série d’entretiens avec les intéressés dans le courant du mois de novembre. 

Bien qu'aucune des huit entreprises n'ait vu son nom fuiter, GGRAsia a indiqué que deux d'entre elles étaient connues pour être des consortiums locaux, tout en précisant qu'une annonce finale sur les résultats du processus de RFI pourrait être faite dès mars 2020. Rappelons toutefois que la situation est pour le moins ambiguë au Pays du Soleil Levant : tandis que la plupart des jeux de hasard et d'argent sont actuellement illégaux au Japon, le gouvernement de coalition du Premier Ministre, Shinzo Abe, a adopté en juillet 2018 une loi qui devrait permettre à la nation composée de 126 millions d’habitants d'offrir à certains opérateurs triés sur le volet une série de licences leur permettant d’exploiter trois types de jeux de hasard en particulier.

Afin d'être sélectionnés pour exploiter l’un ou l’autre des futurs complexes de jeux, les opérateurs doivent témoigner d’un certain niveau d’expérience mais aussi être retenus par les collectivités publiques. Leur accréditation sera définitivement acquise une fois que le gouvernement central de Tokyo aura donné son aval. Un complexe long et particulièrement laborieux ! 

Chiba veut concurrencer les villes de Yokohama, Sasebo et Osaka

La municipalité de Chiba espère que sa proximité avec le centre-ville de Tokyo et ses nombreux aéroports internationaux l'aidera à faire face à une concurrence grandissante. En effet, Chiba compte neuf villes rivales telles que celles de Yokohama, de Sasebo et d’Osaka, qui seront toutes trois choisies pour accueillir l’un des complexes de jeux de hasard flambants neufs. 

La municipalité de Chiba a prétendument révélé par le passé que son complexe de villégiature avec casino intégré serait implanté dans le quartier de Makuhari, une zone particulièrement active dans laquelle on trouve déjà le gigantesque centre d’exposition Makuhari Messe (qui s’étend sur 79 000 mètres carrés) ainsi que le Zozo Marine Stadium, qui accueille jusqu’à 30 000 places.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.