Jeux de casino : cinquième hausse consécutive des revenus en France !

img auteur
Par LE 05.02.2020
Jeux de casino : cinquième hausse consécutive des revenus en France !

Le Produit Brut des Jeux (PBJ) des casinos français a augmenté de 4,88 % durant l’exercice fiscal 2018-2019 pour un résultat annuel atteignant 2,4 milliards d’euros. Tandis que le secteur des casinos a traversé une bien sombre période à la fin des années 2000, il semble à présent sérieusement se relancer, comme en témoigne la cinquième augmentation consécutive de ses revenus annuels, la plus importante relevée depuis ces dix-sept dernières années.

Les casinos français signent leur meilleure progression depuis 2001 

En France, l’industrie des casinos terrestres est à présent totalement rétablie. Et pour preuve : les acteurs du secteur — lequel s’est beaucoup transformé ces dernières années —, affichent des revenus au beau fixe. En effet, le bilan d’activité qui s’est soldé le jeudi 31 octobre 2019 montre un PBJ total — soit le montant des revenus déduit de la différence entre les mises et les gains des joueurs —, de 2,42 milliards d’euros, soit une augmentation de 4,88 %. En outre, cette performance constitue la progression la plus élevée des casinos français depuis l’exercice fiscal 2001-2002. 

Et pourtant, le nombre de casinos terrestres en place dans l’Hexagone est on ne peut plus stable depuis 2015. En effet, l’année passée, ils n’étaient que deux-cent deux établissements à proposer des jeux de hasard au sein de leur enceinte, soit un de plus qu’en 2018. Par ailleurs, on peut parler de croissance « générale » dans la mesure où cent-cinquante des deux-cent casinos mentionnés ont bénéficié d’une croissance de leur PBJ. En 2018, ils n’étaient que cent-un à voir leurs revenus augmenter…

Hausse de la fréquentation et succès des jeux de casino électroniques 

Si l’état de santé des casinos français est à ce point bon en 2019, c’est aussi parce que leur taux de fréquentation a augmenté d’une année sur l’autre. Effectivement, en 2018-2019, il était en hausse de 2,44 % (soit un total de 33,5 millions d’entrées). En outre, un autre facteur favorable n’est autre que la diversification de l’offre de jeux : tandis que les machines à sous sont à l’origine de plus de 80 % du PBJ total des casinos, les jeux électroniques dans leur ensemble ont particulièrement la cote, notamment les terminaux de roulette anglaise, de blackjack et de poker. 

À ce jour, les jeux électroniques génèrent plus de revenus que les jeux de table classiques avec une part de PBJ s’élevant à 9 %, contre 7 % pour leurs aînés. Rappelons que vers les années 2010, l’introduction des jeux traditionnels sous la forme de dispositifs électroniques a permis un rétablissement progressif du secteur. Ils ont notamment permis d’élargir la clientèle des casinos en attirant de nouveaux joueurs, plus jeunes. Pour finir, tout ou partie des casinos ont veillé à ré-imaginer les services annexes qu’ils proposent, de l’expérience utilisateur à la restauration en passant par le marketing.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.