Jeux de casino : le Japon nomme des fonctionnaires d’État en vue de la création d’un comité de régulation

img auteur
Par LE 17.07.2019
Jeux de casino : le Japon nomme des fonctionnaires d’État en vue de la création d’un comité de régulation

Au Japon, le gouvernement a lancé une procédure en vue de la création prochaine d’un comité de régulation afin d’encadrer les activités liées aux jeux de casino, notamment sur internet. En effet, des fonctionnaires d’État séniors ont été nommés afin d’assister le gouvernement, l’objectif étant de créer une nouvelle entité qui aura la rude mission de réguler le marché nippon des jeux de hasard, lequel s’avère particulièrement prometteur. Décryptage.

Japon : deux fonctionnaires d’État pour établir un comité de régulation

Selon un récent rapport publié par le média asiatique GGRAsia, deux fonctionnaires d’État d’expérience ont été nommés par le gouvernement japonais afin de préparer les fondations de ce qui sera potentiellement le comité de régulation national du pays, organisme dont la mission consistera à réguler le marché iGaming nippon, à attribuer des licences aux opérateurs acceptant de se soumettre à ses règles, et à protéger les joueurs face aux méfaits des jeux de casino.

Toujours d’après GGRAsia, le duo a été nommé vendredi dernier et dépend directement du bureau du Cabinet du Président japonais, Shinzo Abe. Ce dernier a en effet entamé une procédure pour recruter les cinq officiers qui constitueront le futur comité de régulation. Chaque nom suggéré fera l’objet d’une étude au parlement et au sénat par le biais d’une session extraordinaire qui devrait, en principe, se tenir dès l’automne prochain. En effet, l’organisation politique du Japon repose sur un système bicaméral, ce qui signifie que les grandes décisions sont prises par deux assemblées représentatives. GGRAsia soutient dans son rapport qu’une fois élus, les cinq responsables du comité de régulation opéreront de manière indépendante, loin du regard du bureau du Cabinet du Président Shinzo Abe, tout en étant aidés de 100 employés gouvernementaux.

Une décision importante à la veille de profonds changements

Bien que l’ensemble des missions du futur corps régulatoire n’aient pas encore été détaillées, à ce jour, on sait déjà qu’il devra s’assurer de l’intégrité de l’industrie des jeux d’argent et garantir la protection des usagers. En outre, le comité de régulation devra auditionner les responsables des trois casinos-resorts qui seront bientôt implantés au Japon, le premier d’entre eux devant officiellement ouvrir ses portes à partir de 2025.

En outre, le gouvernement japonais a annoncé en préambule de la dernière session parlementaire qu’un certain nombre de ministres soumettraient bientôt plusieurs textes de loi en vue de l’ouverture du marché des jeux de casino nippon. Ainsi, la Japan Tourism Agency pourrait se voir octroyer davantage de pouvoir et de responsabilités dans les mois à venir. Elle pourrait d’ailleurs travailler de pair avec le futur comité de régulation japonais. La suite dans le prochain épisode !

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.