Les machines de jeux britanniques rapportent des fortune au gouvernement

img auteur
Par LE 19.08.2015
Les machines de jeux britanniques rapportent des fortune au gouvernement

Les machines de jeux FOBTs (Fixed Odds Betting Terminals) en Grande-Bretagne sont aussi populaires que critiquées. The Guardian a récemment fait un rapide état des lieux de l'impact de ces machines dans le pays.

Trop rentables pour être interdites

Les FOBTs sont des terminaux de jeux électroniques proposant plusieurs variantes de jeux de casino. La roulette reste la plus répandue. De nombreux particuliers et associations militent pour faire interdire, ou au moins réduire les mises maximales, de ces machines. Les joueurs peuvent perdre des milliers en l'espace d'une heure.

Il existait 33,284 machines réparties dans les 9,128 boutiques de jeux en Grande-Bretagne en 2012, soit une moyenne de 3,65 machines par boutiques. Ces FOBTs ont généré 1,42£ milliards en 2012, une évolution par rapport à 2011.

L'une des raisons pour lesquelles le gouvernement tient tant à ces terminaux de jeux est qu'ils lui ont rapporté 1,7£ milliard en 2012-2013. Maintenir les boutiques de paris est donc aussi important pour les bookmakers que pour le gouvernement.

En général, ce sont les zones du nord, les agglomérations et les alentours de Londres – où le niveau de chômage est assez fort – qui misent le plus. Ils misent en moyenne 4 fois plus que les joueurs des campagnes plus aisées du sud de l'Angleterre. Etonnamment et comme nous avions déjà vu, les personnes semblent jouer plus et plus cher à mesure que leur niveau de vie baisse.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.