Les travaux de construction du City of Dreams Mediterranean ont repris !

img auteur
Par LE 13.05.2020
Les travaux de construction du City of Dreams Mediterranean ont repris !

Sur l’île de Chypre, l'opérateur de casinos Melco International Development Limited a annoncé avoir relancé les travaux relatifs à la construction de son futur méga-complexe de jeux de hasard, le City of Dreams Mediterranean, lesquels avaient été stoppés en raison de la pandémie de coronavirus. En effet, le ministère du travail local a publié de nouvelles directives autorisant la poursuite des travaux. Décryptage. 

Reprise encadrée des travaux de construction du City of Dreams Mediterranean 

D’après un article publié par notre confrère Inside Asian Gaming, la société basée à Hong Kong Melco International Development Limited a déclaré que les travaux de construction de son complexe hôtelier City of Dreams Mediterranean avaient repris à la suite des nouvelles directives émises par le département de l’inspection du travail chypriote et le ministère du travail et de la protection sociale.

En outre, Melco a expliqué avoir mis en œuvre une série de mesures supplémentaires afin de garantir la sécurité de ses salariés, notamment ceux qui travaillent sur les chantiers. Ainsi, tous ceux qui participent à la construction du complexe gigantesque dont le coût total est estimé à 548 millions de dollars devront porter un masque, se soumettre à des contrôles de température quotidiens, et être traités en interne, si besoin est. En outre, l’ensemble des bureaux et espaces communs sont nettoyés à leur fermeture avec de l’alcool désinfectant. Pour finir, du gel hydroalcoolique est mis à la disposition des travailleurs à l’entrée de chaque chantier. 

L’inauguration de l’immense complexe de jeux de casino retardée ? 

Melco International Development Limited avait initialement prévu d’inaugurer le City of Dreams Mediterranean à la fin de l’année 2020. Toutefois, Will Cornish, responsable du département développement de la société, a fait comprendre que l’explosion de la pandémie de coronavirus allait probablement affecter le calendrier initial… Et ce dernier d’expliquer : « Nous restons très impliqués dans le projet chypriote ; le City of Dreams Mediterranean offrira une expérience de divertissement de premier ordre en réunissant les plus hauts standards de l’industrie et en garantissant un environnement particulièrement sûr pour les clients. Nous sommes conscients que notre rôle dans la croissance de l'industrie du tourisme et plus largement dans l'économie chypriote est d'une importance vitale, surtout en ces temps difficiles. Nous travaillerons sans relâche pour qu'à la suite de cette crise, le pays devienne une référence en matière de tourisme de luxe, et pour que les impacts positifs se fassent sentir à tous les niveaux sur cette petite île ».

Rappelons que Melco dispose d’une licence décernée par le gouvernement chypriote qui l’autorise à exercer pendant trente ans. Depuis l’implantation de la société, un établissement temporaire, le C2, a été ouvert à Limassol, ainsi que plusieurs établissements satellites à Nicosie, Larnaca, Ayia Napa et Paphos.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.