Mr Green sanctionné par l'autorité des jeux en ligne aux Pays-Bas : 312,500€ d'amende

img auteur
Par LE 15.09.2018
Mr Green sanctionné par l'autorité des jeux en ligne aux Pays-Bas : 312,500€ d'amende

Mr Green (MRG) vient d’écoper d’une amende de 312,500€ à cause de son implication sur le marché gris hollandais. L’opérateur a été condamné pour ne pas avoir empêché les joueurs néerlandais d’accéder à son site via un blocage d’IP. Mr Green ne possède pas de licence de la part du régulateur hollandais – Kansspelautoriteit (KSA) – et ne peut donc pas proposer son offre sur ce marché.

L’un des plus gros casinos en ligne au pilori

Mr Green est un géant des jeux de casino et est présent sur de nombreux marchés. Mais il va devoir faire attention quant au marché hollandais puisque le gendarme en ligne de cette juridiction l’a accusé de proposer son offre aux joueurs du pays.

Il est difficile de contrôler les utilisateurs sur internet. C’est la raison pour laquelle la Kansspelautoriteit attend du casino qu’il mette en place des façons de bloquer directement les résidents des Pays-Bas. En arrivant sur le site, ces joueurs doivent être empêché de jouer directement, avec un message de mise en garde et une impossibilité de créer un compte.

Mr Green n’a pas mis en place ce genre de blocage.

L’amende de 312,500€ a donc été décidée par le régulateur, qui avait à l’origine émis cette sanction en juillet 2018 mais celle-ci a été retardée par l’équipe juridique de MRG.

Désormais, l’amende est donc officielle. Celle-ci a été confirmée par le fait que Mr Green propose le langage néerlandais sur son site, ainsi que des opérateurs chat parlant la langue. Le casino s’est défendu en prétextant que ce langage avait été mis en place pour les expatriés du pays.

En outre, Mr Green n’a pas apprécié d’écoper d’une amende car cela peut compromettre ses futures demandes de licences dans le pays, si le pays accepte de s’ouvrir à l’international. Comme la plupart des pays européens, les Pays-Bas n’auront d’autres choix que d’ouvrir leur marché tôt ou tard, étant donné le nombre de pays ayant légiféré à ce sujet. Restreindre les Hollandais d’accéder à des casinos en ligne peut en effet s’opposer directement à certaines lois européennes de libre-échange et de libre-circulation.

Mr Green a annoncé avoir l’intention de faire appel de la décision.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.