Paddy Power récolte des plaintes record pour sa promotion sur le procès d'Oscar Pistorius en 2014

img auteur
Par LE 26.02.2015
Paddy Power récolte des plaintes record pour sa promotion sur le procès d'Oscar Pistorius en 2014

Paddy Power est un bookmaker irlandais qui n’hésite à tenter des coups de pub osés. Grâce à sa publicité sur le résultat du procès d’Oscar Pistorius en 2014, la firme a récolté le plus de plaintes auprès de l’Asa (Advertising Standarts Authority – l’Autorité des Standards de publicité). Certains pourraient se passer de ce genre de « record », ce n’est pas le cas de Paddy Power.

Amis du bon goût

Il faut reconnaître que le bon goût n’était pas au rendez-vous quand les responsables de Paddy ont décidé de lancer cette publicité.

Pour bien comprendre, il faut revenir sur l’affaire Pistorius, l’athlète paralympique qui a été inculpé de meurtre sur sa compagne Reeva Steenkamp. Il lui a tiré dessus le 14 février 2013 de 3 balles dans la tête et une au bras, au travers de la porte des toilettes, pensant qu’il s’agissait d’un cambrioleur caché (défense de rire).

C’est sur cette affaire que Paddy Power avait décidé de lancer la promotion « Money Backs If He Walks » - l’argent revient s’il s’en tire – avec un jeu de mot sur Walks qui se traduit ici par « s’en sortir » (par rapport à son procès) mais qui signifie sinon « marcher ». Ils sont forts chez Paddy…

Cette promotion avait reçu pas moins de 5.525 plaintes, ce qui est trois fois plus que le deuxième.

Il s’agissait pour les parieurs de miser sur le résultat du procès pour meurtre du sportif.

D’après Paddy Power, ils ont pris la bonne décision de proposer une promotion sur ce procès. Si c’était à refaire, ils le referaient.

« Nous nous sommes dirigés vers ce thème en toute connaissance de cause et en sachant qu’il y aurait de la controverse. C’était la bonne décision et nous le referons pour sûr dans le futur. »

Pendant ce temps en Australie, l’opérateur SportsBet a décidé d’arrêter sa campagne de promotion sur le changement de sexe de Bruce Jenner, ancien vainqueur de médaille d’or au décathlon mais plus connu aujourd’hui pour être le beau-père de Kourtney, Khloé et Kim Kardashian.

Intitulée « Bruscilla, Queen of the Kardashian », cette promotion a dû être arrêtée sous les pressions.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.