Parts de marché des salles de Poker Françaises

img auteur
Par LE 05.07.2011
Parts de marché des salles de Poker Françaises

Un an après l'ouverture du marché du poker en ligne (variantes Texas Hold'em et Omaha), il est temps de faire un bilan des gagnants et des perdants. La première étape consiste à dresser un panorama du marché, en évaluant les parts de marché de chacun.

 

Méthodologie pour évaluer les parts de marchés des salles

Si on suit les communiqués officiels, chaque acteur dispose d'une part conséquente du marché : Pokerstars.fr aurait 40% de part de marché, Winamax.fr 33% et Betclic-Everest 20%. Ce qui nous laisserait 7% pour les PartyPoker, Ongame et compagnie.

Notre méthode a donc consisté à recouper les données fr de pokerscout.com, un site qui donne la fréquentation des salles en cash-game (joueurs en argent réel). Les parts de marchés sont donc des parts de marchés "joueurs" et prendront donc uniquement en compte le cash-game, assez représentatif de l'activité globale, qui inclue également les tournois.

Classement des salles de poker par fréquentation

Après compilation des données, nous arrivons au classement suivant :

  1. PokerStars.fr : 27,5% 
  2. Winamax.fr : 21% 
  3. Betclic-Everest : 17%
  4. OnGame.fr (Sajoo.fr, Eurosportbet.fr, Bwin.fr): 13%
  5. PartyPoker.fr : 12%
  6. Fulltiltpoker.fr : 4% (0% depuis le 4 Juillet)
  7. Partouche.fr : 2%
  8. IPoker.fr (ChiliPoker, Titan, Joa) : 1,5%
  9. Pkr.fr : 1%
  10. Microgaming (200%Poker, PokerXtrem, PokerSubito) : 1%

La sortie de Bwin.fr d'Ongame devrait affaiblir le réseau mais consolider le groupe Party-Bwin comme un des leaders sur le poker en allant chercher la troisième place de Betclic-Everest.

Parmis les perdants (et ceux dont on ne donne pas cher de leurs peaux dans les 2 ans à venir), retenons les réseaux Microgaming et Ipoker qui ont complétement raté leur entrée sur le marché français. Ces deux groupes avaient pourtant une présence conséquente avant l'ouverture et se retrouvent avec 2,5% de parts de marché à eux deux..

Pkr.fr est dans une situation différente car la salle peut miser sur une technologie innovante avec un logiciel de poker en 3D. Cela devrait lui permettre d'accroitre ses parts de marché dans les années à venir. De plus, elle est propriétaire de son logiciel, ce qui limite les frais de structure, contrairement à des 200%Poker, PokerSubito ou ChiiPoker.fr qui vont avoir du mal.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.