Résultats optimistes pour le marché des jeux d'argent en Espagne

img auteur
Par LE 07.01.2013
Résultats optimistes pour le marché des jeux d'argent en Espagne

D'après El Pais et après seulement 6 mois d'activité du marché des jeux d'argent en Espagne, 2,3 milliards d'euros ont été dépensés par un million d'utilisateurs. Et 461 millions ont été misés rien que pour le mois de Novembre 2012.

Moyenne des dépenses comprises entre 500 et 600 euros par an

Voila l'estimation de la hauteur des mises pour les Espagnols cette année. Par ailleurs le nombre de joueurs jouant à des jeux d'argent en ligne est passé de 200,000, avant la légalisation, à 1 million.

« Le nombre de joueurs en ligne a fortement augmenté depuis la légalisation des jeux ; une trentaine de licence ont été attribués à différents opérateurs en Juin dernier. La DGOJ, qui régule le marché espagnols atteste que durant les 6 derniers mois, les Espagnols ont dépensé 2,3 milliards d'euros. » selon un rapport d'El Pais.

Bons résultats pour les jeux en ligne en Epsagne après 6 mois d'activité

Poker et paris sportifs en tête

40% des Espagnols ont joué au poker, en générant 952 millions d'euros. Suivi de près par les paris sportifs qui ont généré 861 millions. Ces jeux sont suivis par les jeux de casino et le Bingo qui représentent respectivement 371 et 24 millions.

Les joueurs ont dépensé un peu plus de 50 euros par semaine, plus faible que les casinos où les dépenses ont été de 33 euros en moyenne par semaine. Ce qui attire le plus les parieurs espagnols, ce sont les loteries, très populaires dans le pays. 69% des parieurs ont acheté leur(s) ticket(s) en ligne, pendant que 52% des joueurs s'amusaient sur les paris sportifs.

Beaucoup de taxes et une hausse généralisée attendue

Les taxes ont rapporté à l'état espagnol quelques 140 millions d'euros, ce qui double les chiffres de l'année précédente. Cependant les comptes de joueurs en ligne pour toutes sortes de jeux représentent seulement 17% de la population donc le marché peut encore largement grossir les prochaines années.

Néanmoins, malgré ces bons résultats et comparé aux autres pays européens, il y a encore du travail puisque les dépenses ont été de 9,8 milliards en Italie et 10,2 milliards pour la France. Sachant que les machines à sous seront probablement légalisées en 2013, comme l'Italie récemment, l'Espagne devrait doucement rattraper son retard.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.