Scandale aux Etats-Unis : un homme politique joue avec le budget de sa campagne électorale !

img auteur
Par LE 10.03.2020
Scandale aux Etats-Unis : un homme politique joue avec le budget de sa campagne électorale !

Le politicien David M. Nangle, membre du Parti Démocrate et détenteur d’un siège à la Chambre des Représentants du Massachusetts, est actuellement embrigadé dans une drôle de spirale… En effet, ce dernier doit faire face aux critiques de détracteurs qui le soupçonnent d’avoir abusé de biens sociaux dont il a bénéficié dans le cadre de sa campagne électorale. Pire encore : il aurait utilisé l’argent en question pour miser aux jeux de casino ! Décryptage.

Le Tribunal de Boston met en examen le législateur David M. Nangle 

David M. Nangle, qui représente les citoyens de la commune de Lowell, dans le Massachusetts, et dont le mandat se termine en janvier 2021, a été mis en examen par la justice de Boston. L’homme politique, enseignant de formation, recevait près de 100 000 $ de salaire annuel en raison de ses fonctions de maire. Toutefois, ses revenus — aussi importants soient-ils —, ne suffisaient pas à couvrir ses dépenses liées aux jeux de hasard. Aussi David M. Nangle aurait-il puisé dans les fonds de sa campagne électorale pour assouvir ses pulsions.

Peu de temps après sa mise en examen, l’intéressé a pris la décision de démissionner de ses fonctions législatives. Toutefois, il a plaidé non-coupable face aux quatorze chefs d’accusation formulés à son encontre (neufs chefs d’accusation de déclarations frauduleuses à la banque et cinq chefs d’accusation de fausses déclarations aux impôts). À ce jour, David M. Nangle risque jusqu’à trente années d’emprisonnement. Il est donc fort probable que celui qui a endossé de hautes responsabilités dans le domaine public se retrouve derrière les barreaux. 

L’élu a emprunté plus de 100 000 $ à des commerçants pour jouer au casino

David M. Nangle s’est servi de sa notoriété pour emprunter plus de 100 000 $ à des commerçants de Lowell, sans toutefois rembourser la totalité des sommes dues à ses créanciers. Depuis 2014, le membre du Parti Démocrate a mis en place un système pour ponctionner des subventions non-fondées. De plus, il ne déclarait plus véritablement ses revenus. Cerise sur le gâteau : il a fait la promesse à un fournisseur de notoriété nationale qu’il pourrait investir dans des marchés publics, le tout en échange de la rénovation de sa résidence principale. 

« Malgré ses salaires importants et son haut niveau de gratification, David M. Nangle était très endetté. Il ne possédait aucune épargne, et était souvent à découvert. Tout cela est dû à la dépendance de David M. Nangle aux jeux de hasard : il se rendait régulièrement dans des casinos du Connecticut, du New Hampshire, du Massachusetts et de Rhode Island pour parier. De plus, il misait aussi sur des sites de paris sportifs en ligne », précise le Tribunal de Boston. En effet, cela en dit long sur cet étrange personnage qu’est David M. Nangle ! 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.