Scandale à Malte : Un propriétaire de casino suspecté de meurtre, le Premier Ministre démissionne

img auteur
Par LE 04.12.2019
Scandale à Malte : Un propriétaire de casino suspecté de meurtre, le Premier Ministre démissionne

L'actualité est plus que mouvementée sur l'île de Malte, après l'arrestation d'un puissant propriétaire de casino, suspecté d'être lié à l'assassinat d'une journaliste il y a deux ans, et après la démission de l'actuel Premier Ministre, dont l'implication dans cette affaire est presque certaine.

Le boss des casinos arrêté

C'est digne d'un film d'action. Il y a deux ans, la journaliste d'investigation Daphne Caruana Galizia enquêtait sur l'implication du Premier Ministre et d'autres personnalités politiques dans les fameux Panama Papers. Jugée trop gênante par certaines personnes, elle a été assassinée à al voiture piégée.

Il y a quelques jours, l'affaire a connu un étonnant rebondissement. D'après Malta Today, Yorgen Fenech, propriétaire de la firme de casino Tumas Group, a été arrêté alors qu'il tentait de fuir le pays à bord de son yacht. En garde à vue, il a proposé de partager les informations qu'il détenait à propos du meurtre, en échange d'une immunité. Les autorités ont refusé sa proposition, qui confirmait l'implication de l'homme d'affaires. Il s'est déclaré non-coupable mais a admis avoir des informations capitales dans le meutre qui a secoué le pays. 

La vraie pègre est toujours celle en costard cravate

Alors que Fenech est actuellement incarcéré, de nombreux hauts-responsable et politique ont annoncé leurs démissions, notamment le Premier Ministre Joseph Muscat. Le politique s'est retiré alors que certains de ses proches commençaient à être arrêté dans le cadre de l'affaire. Il a simplement déclaré que "Malte a besoin de commencer un nouveau chapitre et que lui seul peut lancer le signal". Quel homme.

Il semblerait, si le public pouvait en douter, que l'assassinat de Galizia a été commandité par le haut pouvoir de Malte. Son meurtre a en effet eu lieu pendant son enquête sur des hauts responsables liés aux Panama Papers. Le fait qu'il ait été fait à la voiture piégée rajoute à l'effet "cinéma" de l'affaire.

La pègre, la vraie, est toujours en costard cravate.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.