Suisse : la première liste noire des casinos en ligne proposée par le régulateur

img auteur
Par LE 05.09.2019
Suisse : la première liste noire des casinos en ligne proposée par le régulateur

Le régulateur suisse des jeux en ligne a partagé récemment sa première liste de casinos en ligne blacklistés. Après l'ouverture du marché qui est en place depuis le 1er janvier 2019 mais effective depuis le 1er juillet, l'heure est à la clarté sur qui a le droit et qui n'a pas le droit d'exercer sur le sol helvète. 

La Suisse montre du doigt les contrevenants

Les votants suisses l'ont décidé lors du référendum de 2018 : la nouvelle loi est à l'avantage des casinos terrestres du pays, qui seuls auront le droit d'opérer un site de jeux en ligne. Pour cela, ils pourront soit proposer leurs propres logiciels, soit s'allier avec un partenaire en ligne. 

La Commission Fédérale des Maisons de Jeux a donc publié une première version de la liste noire des casinos en ligne qui sont déjà avertis et dont les noms de domaine seront bloqués par les fournisseurs d'accès internet. Cette liste est pour le moment composée de 65 noms de domaine, sachant que vingt d'entre eux provient notamment de Betworld (qui a décliné betworld1.com, betworld2.com, etc.).

Parmi les noms importants de cette liste, nous retrouvons Bet365, bet-at-home et Unibet. La plupart des autres mentionnés sont peu connus. 

Selon les nouvelles exigences suisses, les opérateurs avertis par la Commission devront montrer patte blanche pendant au moins cinq ans avant de pouvoir prétendre à une future licence. Si un seul joueur suisse est accepté durant cette période, ceette période peut s'étendre à cinq ans supplémentaire voire entraîner une exclusion définitive.

La plupart des casinos en ligne ont accepté la nouvelle loi et se sont retirés du marché avant l'échéance du 1er juillet 2019. Certains en revanche ont tenu à profiter un maximum avant l'arrêt des activités, comme William Hill, qui a tout de même osé déclarer qu'il n'avait pas été difficile de quitter le marché étant donné le peu de joueurs suisses inscrits chez eux. 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.