Un académicien Anglais critique les jeux en ligne

img auteur
Par LE 06.11.2012
Un académicien Anglais critique les jeux en ligne

Le professeur Mark Griffiths, membre de l’académie Britannique, a donné, courant Octobre, une conférence sur les dangers du jeu en ligne. Celui qui dirige les études sur le gambling à l’université Nottingham Trent se dit contre le gambling en ligne.

Les jeux en ligne dangereux pour les mineurs

Griffiths pense que la possibilité de jouer en ligne accroît les risques liés à l’addiction des jeux car elle permet de pouvoir gambler beaucoup plus facilement. 

Les enfants sont en général trop confiants envers les sites internet, ou ne sont pas méfiants. Ils peuvent penser, par exemple, que les points qu’ils gagnent dans les jeux des réseaux sociaux peuvent être échangés contre de l’argent sonnant et trébuchant, ce qui est faux.

« Comment peut-on légiférer pour empêcher les enfants de gambler sur Facebook de chez eux ? ». Il précise que des jeunes apprenants à jouer au poker pour de l’argent fictif peuvent le faire très jeune. Arrivé à l’âge légal, ils sont parfois des joueurs accomplis et prêts à jouer de l’argent en toute liberté. Certains se perdent à ce jeu.

Mark Griffiths

Tous les moyens pour pouvoir jouer facilement

Griffiths parle également des femmes dans le jeu. Elles sont de plus en plus attirées par la facilité avec laquelle on peut jouer de l’argent de chez soi. Le nombre de sites différents n’aidant pas à se limiter, une partie de la population tombe dans le piège du « jeu facile » et la possibilité de jouer de son portable est encore un concept ingénieux mais dangereux pour l’addiction…

Grâce à la technologie, les gens peuvent jouer de n’importe où, sur plusieurs sites à la fois. Ils peuvent même faire des choses interdites et déconseillées en casino comme jouer sous l’effet de l’alcool, ce qui passe inaperçu de chez eux… 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.