Un casino en ligne international condamné par les Pays-Bas

img auteur
Par LE 10.04.2019
Un casino en ligne international condamné par les Pays-Bas

Le casino en ligne Casumo vient de recevoir une nouvelle amende, cette fois de l’autorité des jeux néerlandaise. 310,000€ devront être payés par l’opérateur pour avoir incité et accepté des joueurs néerlandais à jouer sur Casumo.

Le régulateur néerlandais ne laisse rien passer

La Kansspelautoriteit (KSA) des Pays-Bas est l’un des régulateurs les plus intransigeants au monde. La semaine dernière, il a attribué une amende de 310,000€ à Casumo.

Bien que les Pays-Bas n’ont pas encore de cadre légal au niveau des casinos en ligne, de fortes amendes sont assénées aux opérateurs voulant tenter le diable.

La KSA est connue comme étant très sévère et les différents éléments constatés par celle-ci ont suffi à condamner Casumo. Le site propose en effet une version totalement traduite en néerlandais et un live chat disponible dans cette langue.

En outre, l’un des moyens de paiement proposés pour les dépôts est iDeal, qui est particulièrement utilisé par les résidents des Pays-Bas. Pour être honnête, iDeal est aussi très utilisé par les joueurs canadiens…

En définitive, avoir une version du site ainsi qu’un live chat en néerlandais a suffi à sanctionner Casumo, qui n’a pas contesté la décision.

Casumo, un habitué des amendes ?

Ce n’est pas la première fois que Casumo se fait attraper par un régulateur. En novembre 2018, le casino en ligne recevait une amende record de 5,85£ millions de la part de la Commission Britannique des Jeux pour avoir failli dans ses engagements liés au Jeu Responsable.

Les Pays-Bas ont d’ailleurs fait un pas en avant concernant une régulation des jeux de casino en ligne en ayant fait passer un texte en février pour autoriser les opérateurs internationaux à avoir une licence officielle. Pour le moment, aucune précision n’a été apportée sur les futures conditions et règles de ce marché.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.