Un croupier de Singapour finit en prison pour vol régulier de jetons

img auteur
Par LE 27.06.2019
Un croupier de Singapour finit en prison pour vol régulier de jetons

La tentation peut être forte lorsque l’on travaille en tant que croupier dans un grand casino. Voir passer entre ses mains des milliers de dollars en jetons tous les jours peut faire tourner la tête, mais il faut toujours se rappeler d’une chose : le casino finit toujours par gagner.

Ding Zhipeng, un croupier chinois de 28 ans travaillant au Resorts World Sentosa de Singapour, a été arrêté pour avoir volé au moins 77,000 dollars singapouriens, soit l’équivalent d’environ 50,000 euros. Ce dernier a oublié que le casino gagnait toujours mais surtout qu’il avait les yeux partout.

Des jetons volés petit à petit

Ding Zhipeng s’est cru meilleur que le sytème en subtilisant des jetons pendant une certaine période alors qu’il oeuvrait aux jeux de table du deuxième plus important casino terrestre de Singapour. Pendant quelques mois, celui-ci a fait en sorte de s’accaparer de petits montants en jetons, pour ne pas éveiller l’attention.

C’est en novembre 2017, après plus d’un an de contrat avec le casino, qu’il s’est fait prendre en essayant de prendre deux jetons de 1,000S$. Aucun joueur n’était présent à la table à ce moment-là. Zhipeng a immédiatement été arrêté et emmené en détention. Dans la foulée, son appartement a été fouillé par les autorités et a révélé 72 autres jetons compris entre 1,000$ et 3,000S$ (d'après un article de TodayOnline, en anglais)

Des dépenses incohérentes à sa défense

En plus des jetons, il a également été trouvé des objets de valeurs, notamment une montre Breitling, un iPad, un iPhone et des boucles d’oreilles Chanel.

Zhipeng utilisait les services d’un complice pour échanger les jetons contre de l’argent réel. En tant que croupier, il ne pouvait pas le faire tout seul. L’argent glané était dépensé en cadeaux pour lui-même et sa petite-amie.

Au vu de ces éléments, le tribunal n’a pas accepté l’argument de son avocat, qui prétendait que son client avait fauté pour permettre d’aider financièrement sa famille restée en Chine. Zhipeng a été condamné à neuf mois et six semaines de prison, en plus du remboursement des jetons volés et d’une amende de 12,000S$ (soit 7,800€).

On ne trompe pas impunément le casino… Encore moins en connaissant les règles strictes de Singapour.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.