Vbet obtient une licence de paris sportifs de l'ARJEL

img auteur
Par LE 26.09.2017
Vbet obtient une licence de paris sportifs de l'ARJEL

L’opérateur de jeux en ligne Vbet vient juste d’obtenir une licence officielle de la part de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL) pour pouvoir opérer des paris sportifs en ligne dans un futur proche. Vbet propose également du casino et du poker en ligne mais seule la section paris sportifs est concernée par cette licence.

Les paris sur le sport avec Vbet

Courant septembre, l’ARJEL a annoncé la venue de Vbet au sein des opérateurs de paris sportifs en ligne agréés. La licence est valide pour cinq ans et permet de porter le nombre d’opérateurs légaux à 14.

Vbet est opéré par la firme Vivaro Betting Ltd, créée en 2003. Vivaro a su obtenir des licences à Malte, Curaçao et en Grande-Bretagne. La plateforme de paris sportifs dépend du logiciel Betconstruct.

C’est un nouvel opérateur de paris sportifs pour le marché français mais Vbet n’a pas précisé si le poker en ligne serait concerné dans le futur. C’est une possibilité mais celui-ci devra faire face aux poids lourds que sont Winamax et Pokerstars. Difficile de se faire une place lorsque les deux principaux acteurs dominent à ce point le marché et ne laissent que des miettes aux concurrents.

Sauf changement radical du marché (que beaucoup attendent), le casino en ligne Vbet ne sera toujours pas accessible légalement aux joueurs de l’hexagone, l’ARJEL ne proposant pas de licence de casino en ligne.

Le partage de liquidités prend du temps

Le marché français du poker en ligne attend impatiemment le partage des liquidités avec l’Espagne, l’Italie et le Portugal, comme annoncé par l’ARJEL cet été. Ce changement va permettre aux opérateurs de poker d’avoir accès à plus de joueurs et de proposer des garanties de tournois plus importantes.

Initialement, l’ARJEL avait annoncé ce partage pour la fin d’année 2017. Comme prévu, ce processus prendra plus de temps que prévu et le partage ne sera pas effectif avant la première moitié de l’année 2018. Patience, patience...

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.