Le gouvernement refuse la proposition de l'Arjel pour élargir le marché du poker en ligne français

img auteur
Par LE 28.12.2013
Le gouvernement refuse la proposition de l'Arjel pour élargir le marché du poker en ligne français

Le gouvernement français a récemment refusé la proposition de l'Arjel d'autoriser des joueurs d'autres juridictions à pouvoir jouer sur les sites de poker en ligne licenciés en France. Il s'agit d'une déception chez l'ensemble des joueurs de poker en ligne français.

Une autre déception pour les joueurs français

Après une année 2012 en baisse au niveau du poker en ligne, l'Arjel avait soumis l'idée d'élargir le panel de joueurs sur les sites français en permettant à certaines juridictions étrangères de pouvoir y participer. Cela aurait augmenté le nombre de joueurs, re-dynamisé le marché, apporté des revenus supplémentaires aux opérateurs, et aussi au gouvernement. Bref cela semblait assez convaincant sur le papier...

Razzi Hammadi du Comité des Affaires Economiques était un des principaux opposants à la proposition de l'Arjel. Selon lui, « le poker en ligne est un ogre incontrôlable », et l'isolation des joueurs français n'est pas le problème de ce marché, mais c'est simplement que « le poker en ligne en France n'est plus aussi populaire qu'il ne l'était », point. Là niveau analyse/diagnostic on n'est pas loin des étoiles...

« Nous pourrions simplement réaliser que malgré les investissements en développement et en publicité, le poker est un peu passé de mode. ». Il n'y a donc pas grand chose à faire selon ce monsieur.

L'Arjel se fait donc gentiment raccompagner à la porte sur cette idée. Résultat, les joueurs de poker en ligne français vont donc continuer à jouer uniquement entre eux, pour l'instant. Et cet échec intervient dans la foulée de l'annonce du départ de Jean-François Vilotte (Président de l'Arjel) deux ans avant la fin de son contrat... Ce dernier a déclaré vouloir rejoindre le secteur privé.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

  • Bertrand RLe 03.01.2014

    Tsst le gouvernement craint. J'en ai marre de ne jouer qu'avec des français, vive l'époque du .com yavait du monde à toutes les heures

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.