L'Inde réfléchit à une légalisation des casinos et paris sportifs qui pourrait rapporter des milliards

img auteur
Par LE 08.03.2017
l'Inde réfléchit à une légalisation des casinos et paris sportifs qui pourrait rapporter des milliards

L'Inde est l'un des marchés les plus prometteurs pour le développement des jeux d'argent live et en ligne. Le pays compte 1,252 milliard d'habitants et parmi eux de nombreux nouveaux millionnaires. Actuellement, l'Inde n'autorise que deux de ses régions à construire des casinos terrestres (Goa et Sikkim) mais le gouvernement pourrait décider de développer cette activité ainsi que les paris sportifs. Ce n'est pas pour rien que des destinations comme Macau et Las Vegas tentent de les attirer toujours plus.

Quelque 60$ milliards sont en effet dépensés chaque année en jeux d'argent, à la fois légalement et illégalement. Comme c'est souvent le cas, les dépenses illégales sont bien plus importantes, ce qui pourrait pousser le pays à légaliser. Libérer quelques milliards en impôts et taxes chaque année ne serait pas de refus.

Réflexion intense du côté des Indiens

La motivation du gouvernement est évidemment financière car le secteur des jeux représente environ 60$ milliards actuellement. En outre, une régulation est nécessaire pour protéger le consommateur et contrôler le marché pour empêcher (ou limiter) les opérateurs illégaux de prospérer.

« La réglementation et la fiscalité peuvent générer beaucoup de recettes pour le Trésor Public et pour s'occuper du crime. » a précisé Maj Rajpal Singh, directeur de la Fédération Indienne de la Chambre du Commerce et de l'Industrie (FICCI).

Le gouvernement est donc intéressé pas un développement des paris sportifs et des casinos. L'activité live est limitée pour le moment à Goa et Sikkim mais pourrait être étendue à d'autres régions. Concernant les jeux en ligne, le pays avoue qu'une régulation est plus difficile à mettre en place mais nécessaire compte tenu des sommes en jeu.

« Les paris sportifs et jeux en ligne sont déjà une réalité sur internet et il est difficile de les stopper en l'absence d'une loi actualisée. »

L'Inde se base sur une loi vieille de plus d'un siècle avec le Public Gambling Act de 1867. Clairement dépassée, celle-ci ne prenait évidemment pas en compte le développement un siècle plus tard d'internet. Le chantier est donc énorme pour la législateurs et il y a fort à penser que rien ne serait fait avant plusieurs années.

Développer des casinos terrestres pourrait permettre de répondre à une certaine demande et d'attirer les touristes. Développer une actualité des jeux d'argent en ligne régulés aurait surtout pour but de contrer la tonne d'opérateurs illégaux actuellement en place, et générant des milliards chaque année.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.