Macau en Janvier et Février 2014 - mieux que toute l'année à Las Vegas ou Singapour

img auteur
Par LE 06.03.2014
Macau en Janvier et Février 2014 - mieux que toute l'année à Las Vegas ou Singapour

La Mecque des casinos terrestres a encore frappé très fort en Février 2014. Après un mois de Janvier un peu « mou », le mois dernier a posé un nouveau record avec une croissance exceptionnelle.

Une croissance « molle » en Janvier 2014

Une croissance que l'on considère comme molle pour Macau équivaut à un très bon résultat partout ailleurs, tellement la ville de jeux asiatique est impressionnante en terme de revenus. L'année dernière, un total de 45$ milliards a été engrangé par l'ensemble des établissements de jeux.

Alors quand le mois de Janvier 2014 ne réalise « que » 3,6$ milliards pour une croissance de « seulement » 7%, c'est presque décevant ! La croissance pour ce premier mois de l'année est un peu en-dessous des prédictions des analystes et est la plus lente depuis le mois d'Octobre 2013. Mais Macau n'est pas la Mecque des jeux pour rien, comme on a pu le constater pour le mois de Février...

Un mois de Février qui pose encore un nouveau record

Accrochez vos ceintures... Les analystes prédisaient une croissance de 29 à 35% mais les résultats ont été encore plus fort. Les casinos de Macau ont réalisé 4,8$ milliards durant ce mois, soit une croissance de 40% comparée au mois de Février 2013 (qui constituait déjà un record par rapport à 2012...) ! Encore une fois cette affluence est en partie due au nouvel an chinois qui attire toujours plus de visiteurs.

Les deux premiers mois de 2014 ont donc rapporté plus que toute l'année à Las Vegas ou à Singapour l'année dernière. Macau continue de tout écraser sur son passage. 2014 devrait donc encore battre l'année dernière, d'autant plus que les joueurs de classe moyennes vont certainement être plus nombreux car les offres de voyages sont de plus en plus attractives vers cette destination.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.