Perspectives de croissance sur 2017 et 2018 pour les casinos de Macau

img auteur
Par LE 07.11.2017
Perspectives de croissance sur 2017 et 2018 pour les casinos de Macau

Selon certains spécialistes de Macau, les casinos de la ville sont bien partis pour connaître la croissance jusqu’à la fin de l’année et de la prolonger tout au long de 2018. Il semblerait que la période de vache maigre qui a frappé la ville pendant plus de deux ans soit terminée. Pour l’instant.

Les casinos de Macau se redressent

Le gouvernement de Macau a repris des couleurs depuis près d’un an maintenant et reste confiant sur l’avenir à court terme de la ville. Lionel Leong, secrétaire pour l’Economie et les Finances, a exprimé son enthousiasme sur les perspectives et pensent que la soleil brillera encore pour Macau en 2018.

Il a révélé que Macau connaîtra une croissance à deux chiffres sur l’année 2017. Les résultats des dix premiers mois suffisent en effet à affirmer que la hausse sera importante sur l’année complète. 27.5$ milliards ont été générés sur la période, ce qui représente une hausse de 19.2 % comparée à la même période l’année dernière.

Octobre 2017 a d’ailleurs été le plus gros mois pour l’ancienne colonie portugaise depuis octobre 2014 (3.31$ milliards). Malgré tout, les résultats seront tout de même inférieurs à ceux de 2013, où 45$ milliards avaient été générés.

Macau reste axé sur les joueurs chinois

Macau a connu entre 2014 et 2016 des pertes successives de chiffre d’affaires chaque mois écoulé. Les restrictions et contrôles du gouvernement chinois sur ses ressortissants ont expliqué en partie ces baisses, mais il faut aussi prendre en compte les difficultés de l’économie chinoise. Macau reste en effet principalement fréquenté par les Chinois, qui occupent en outre une part importante de la population des joueurs high-rollers.

Cette croissance récente peut également être expliquée par les nouveaux projets casino de la ville, comme le MGM Cotai, le Parisian Macao (Sands China) ou le Wynn Palace.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.