Résultats records pour les opérateurs en ligne français au deuxième trimestre 2017

img auteur
Par LE 31.07.2017
Résultats records pour les opérateurs en ligne français au deuxième trimestre 2017

Au deuxième trimestre 2017, la tendance des opérateurs en ligne régulés par l'Arjel a suivi la hausse constatée lors des précédents exercices. Les sites de jeux ont observé des évolutions records depuis l'ouverture du marché en juin 2010. Les paris sportifs restent le secteur le plus important en termes de chiffre d'affaires.

Les paris sportifs toujours en tête

En France, ce sont les paris sportifs en ligne qui se taillent la plus grosse part. Les mises totales des joueurs ont été de 636€ millions, ce qui correspond à un nouveau record. Ce résultat montre que le marché est dynamique puisque cette période 2017 était moins chargée en événements sportifs que la même période en 2016.

En effet, l'Euro 2016 avait été un sérieux boost pour les opérateurs qui avaient pu compter sur la passion des joueurs en ligne. L'Euro 2016 avait généré plus de 102€ millions sur le seul mois de juin (la compétition a duré du 10 juin au 10 juillet 2016). L'absence d'un événement sportif majeur durant le le T2 2017 n'a pourtant pas empêché les opérateurs d'encaisser plus, ce qui permet au marché de prendre encore de la confiance.

Les paris hippiques se redressent

Les paris hippiques en ligne ont réussi à voir le montant de mises augmenter durant ce deuxième trimestre. Après 4 ans de baisse continue, le total des mises a été de 239€ millions (9% de hausse sur le T2 2016). L'Arjel a observé une hausse du retour pour les joueurs, signifiant qu'ils ont plus gagné que sur le précédent exercice. Toutefois, une grosse partie de cet argent gagné a été réinvesti par les joueurs.

En outre, le nombre moyen de parieurs par semaine a augmenté de 1% et les opérateurs ont pu attirer et fidéliser les joueurs avec de nouvelles offres de paris.

Les joueurs de poker attendent le partage de liquidités

Le poker en ligne a généré 850€ millions de mises contre 850€ millions au deuxième trimestre 2016. Le cash-game a légèrement baissé quand le total d'entrées de tournois a augmenté. Le secteur du poker en ligne devrait fortement s'accroître sur les prochains trimestres (en particulier à partir du premier trimestre 2018) à la suite de l'accord passé entre l'Arjel et d'autres régulateurs européens.

Le partage des liquidités du poker en ligne a enfin été signé avec les régulateurs portugais, espagnol et italien et va permettre aux joueurs de ces pays (ainsi que la France) de jouer ensemble. Cette manœuvre qui a pour but de dynamiser le marché est une mesure attendue depuis des années par les joueurs. Grâce à ce partage de liquidités, les tables de cash-game seront plus actives et les garanties de tournois plus importantes.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.