Blackstone propose de racheter le plus gros opérateur de casinos en Australie pour 6,2$ milliards

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Blackstone propose de racheter le plus gros opérateur de casinos en Australie pour 6,2$ milliards

Le fond d’investissement Blackstone a fait une offre à 6,2$ milliards pour racheter Crown Resorts, le principal opérateur de casino en Australie. Crown Resorts, dirigé par James Packer, ne s’est pas encore clairement exprimé sur cette offre supérieure de presque 20% de sa valeur actuelle.

Blackstone veut dominer le monde des casinos

Blackstone est un fond d’investissement particulièrement ambitieux puisqu’il a depuis quelques années massivement investi dans le domaine du divertissement et des casinos. Le groupe détient notamment Cirsa Gaming Corp, le principal casinotier espagnol, contrôle la firme française de casinos Joa, est propriétaire du Cosmopolitan Las Vegas, du Bellagio, du MGM Grand et du Mandalay Bay.

Blackstone croit au potentiel des casinos et a fait une offre remarquée à Crown Resorts. En proposant de racheter à 9,16$ l’action (ou 11,85A$), l’offre est de 6,2$ milliards au total. Dans un communiqué, Crown Resorts a déclaré qu’il avait reçu la « proposition indicative, non sollicitée et sans engagement de la part de la firme (Blackstone) […] pour acquérir les parts de Crown via un arrangement au prix de 11,85A$ par action ».

La proposition, qui n’engage donc pas encore Blackstone, vise à attirer l’attention de Crown Resorts. Pour devenir une réelle offre, elle doit passer par certaines étapes clés, comme convaincre le conseil d’administration de Crown et être autorisée par le régulateur australien.

Avec cette proposition, Blackstone veut détenir l’intégralité des parts de Crown Resorts. Actuellement, le fond d’investissement possède 10% du casinotier, ce qui en fait le deuxième actionnaire majoritaire après James Packer lui-même.

S’il a lieu, ce rachat pourrait aider à clore une période difficile pour Crown Resorts et son dirigeant James Packer. La firme est accusée de blanchiment d’argent et a dû faire face à de nombreuses démissions, ce qui fragilise grandement le groupe.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Argent et cocaïne : près de Bordeaux, un petit casino clandestin démantelé par la police
Argent et cocaïne : près de Bordeaux, un petit casino clandestin démantelé par la police

Argent et cocaïne : près de Bordeaux, un petit casino clandestin démantelé par la police

Dans la nuit du mercredi 28 septembre, à 02 heures du matin, quarante enquêteurs de la Police aux Frontières (PAF) appuyés par le Raid ont fait irruption dans un...

Casinos en ligne aux États-Unis : Play’n Go se lance sur le marché du New Jersey via PokerStars
Casinos en ligne aux États-Unis : Play’n Go se lance sur le marché du New Jersey via PokerStars

Casinos en ligne aux États-Unis : Play’n Go se lance sur le marché du New Jersey via PokerStars

Près de deux mois après avoir fait ses débuts sur le marché du Michigan, le fournisseur mondial de jeux de casino en ligne Play’n Go accélère son...