Casino sur le territoire d’Andorre : Jocs SA promet la création de centaines d’emplois

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Casino sur le territoire d’Andorre : Jocs SA promet la création de centaines d’emplois

En projet depuis 2018, la construction d’un casino dans la principauté d’Andorre a été confirmée en début d’année. Si le Las Vegas des Pyrénées n’est pas attendu avant l’automne 2022, la municipalité d’Andorre-la-Vieille est impatiente de voir l’écrin sortir de terre. En effet, le futur casino détenu et exploité par Jocs SA devrait créer pas moins de 200 emplois directs.

Casino d’Andorre : 200 emplois directs et 100 emplois indirects créés

Au cœur d’Andorre-la-Vieille, sous la Plaça del Poble, le casino de la Principauté prend progressivement forme, attisant la curiosité des piétons. Mais cela n’est qu’un avant-goût, car l’architecture et les aménagements extérieurs imaginés par des spécialistes régionaux devraient véritablement en mettre plein les yeux aux passants.

En plus d’émerveiller celles et ceux qui prennent le temps d’admirer son style avant-gardiste, le casino d’Andorre, qui verra le jour en fin d’année, doit répondre à un objectif plus explicite : créer de l’emploi pour désaisonnaliser l’économie de la Principauté, laquelle est fortement dépendante du tourisme, malgré un taux de chômage relativement bas parmi les résidents.

À ce sujet, selon TV3, l’investissement de 25 millions d’euros réalisé par le porteur du projet, à savoir le futur gestionnaire de casino Jocs SA, permettra de créer 200 emplois directs ainsi qu’une centaine d’autres indirects. Ces emplois devraient revenir à des Catalans ainsi qu’à quelques Français, la Principauté d’Andorre étant préservée de la crise de l’emploi.

La volonté d’Andorre de renouer avec sa clientèle étrangère

En plus de proposer une offre de divertissement élargie pour la Principauté (le casino offrira des jeux de hasard ainsi que des spectacles et animations), l’établissement permettra également aux fines bouches de se restaurer. Lieu de loisir polyvalent, le casino d’Andorre devrait permettre à la petite principauté réputée pour ses stations de ski de renouer avec sa clientèle étrangère, en baisse ces dernières années.

Il faut dire qu’Andorre a progressivement perdu son statut de paradis fiscal, sans compter que la crise de Covid-19 a fait fuir les touristes avides de bijoux détaxés. Mais cette incongruité sera bientôt de l’histoire ancienne : le casino a tout pour faire revenir les visiteurs russes et asiatiques, cibles privilégiées de la Principauté en raison de leur pouvoir d’achat élevé. Ajoutons à cela que l’ouverture de lignes aériennes régulières à l’aéroport de la Seu d’Urgell est un autre élément visant à redonner confiance aux clients étrangers.

Lors de la première année d’exploitation du casino d’Andorre, la firme Jocs SA s’attend à un nombre total de 250 000 visiteurs. Le tiers d’entre eux pourraient être des touristes provenant de pays hors de l’UE. Tous les ingrédients seront réunis pour que ces derniers tombent sous le charme du Las Vegas des Pyrénées.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Partouche : un retour à la normale pour les casinos du groupe au troisième trimestre
Partouche : un retour à la normale pour les casinos du groupe au troisième trimestre

Partouche : un retour à la normale pour les casinos du groupe au troisième trimestre

Le groupe Partouche, deuxième opérateur de casinos dans l’Hexagone en termes de chiffre d’affaires, a publié le mardi 13 septembre 2022 les résultats de son CA...

Top 5 des métiers que l’on peut exercer dans un casino terrestre
Top 5 des métiers que l’on peut exercer dans un casino terrestre

Top 5 des métiers que l’on peut exercer dans un casino terrestre

Pandémie de Covid-19, crise énergétique, pénuries alimentaires, l’actualité du moment n’a vraiment rien de rassurant. Quant au marché de...