Casinos en ligne suisses : hausse brutale des interdictions de jeu

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Casinos en ligne suisses : hausse brutale des interdictions de jeu

En 2019, quatre casinos en ligne ont été agréés par le régulateur suisse ESBK. Et à ce jour, ce sont six plateformes de jeux de casino en ligne qui proposent leurs services aux parieurs helvètes en toute légalité. Tandis que nous vous avons récemment informé que la liste noire des casinos en ligne s’est une nouvelle fois étoffée dans ce pays avec 35 nouvelles entrées, il semblerait que le nombre d’interdictions liées au jeu soit lui aussi en hausse.

La CFMJ met en évidence la hausse des interdictions de jeu en Suisse

Fin 2019, la Commission Fédérale des Maisons de Jeu (CFMJ) a enregistré pas moins de 61 452 inscriptions actives au fichier des personnes interdites de jeu en Suisse. Les personnes qui se sont vues interdire tout accès à un casino physique ou en ligne en Suisse a augmenté de 4 279 entrées par rapport à 2018. Selon un porte-parole de la CFMJ qui s’est exprimé lors de l'édition dominicale du quotidien germanophone zurichois Neue Zürcher Zeitung, NZZ am Sonntag, cette hausse s’expliquerait par la mise en service de quatre des six casinos en ligne actuellement autorisés en Suisse.

Il faut dire que les casinos en ligne — tout comme leurs homologues en dur —, sont tenus d’interdire une personne de jeu si celle-ci en fait la demande. Par ailleurs, les casinos en ligne ont également l’obligation d’interdire une personne de jeu s’ils suspectent cette dernière d’être surendettée, ou s’ils pensent qu’elle n’est pas en mesure de remplir ses obligations financières. Bien souvent, le fait qu’une personne mise des montants disproportionnés par rapport à ses revenus ou les sommes qu’elle dépose est un indicateur de suspicion.

Les casinos en ligne et terrestres suisses ont une obligation : être responsables

Bien entendu, en Suisse, un casino digital ou terrestre interdit aussi l’accès à une personne s’il sait qu’elle est véritablement dépendante aux jeux de hasard. Pour ce faire, il s’appuie sur un rapport publié soit par un organisme spécialisé, soit par une autorité sociale compétente.

Enfin, ajoutons à cela que tout comme en France, les joueurs peuvent eux-mêmes faire une demande autonome d’interdiction. Lorsque cela est le cas, l’auto-exclusion conduit à l’enregistrement de leur nom dans le fichier des personnes interdites de jeu. Ce fichier est mis à jour régulièrement grâce à la participation des opérateurs et organisateurs de jeux d’argent, lesquels ont pour obligation de tenir un registre sur les personnes concernées.

À noter que les casinos en ligne agréés par le régulateur suisse ont développé des outils dits d’auto-surveillance et d’auto-protection. Obligatoires au moment de leur inscription, ces derniers permettent aux joueurs de fixer une limite de jeu, une limite de perte et une limite de mise.

1 COMMENTAIRE

  • image author
    Thomas R 29/10/2020

    Comme au Royaume Uni, cela va malheureusement inciter un nombre d'exclus à se diriger vers une offre non régulée en Suisse, sur des sites Curacao :(

Dernières Publications

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain
Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a récemment annoncé que les salons de paris sportifs — jusqu’ici contraints à la fermeture en raison de la...

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude
Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

En Autriche, c’est actuellement le Ministère des Finances qui est responsable de l’octroi de licences d’exploitation aux opérateurs agréés. Cependant,...