Suisse : Le régulateur des jeux en ligne bloque 35 nouveaux casinos en ligne

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Suisse : Le régulateur des jeux en ligne bloque 35 nouveaux casinos en ligne

La liste noire des casinos en ligne suisses ne cesse de s’étoffer avec les mises à jour fréquentes du régulateur ESBK. Cette liste qui comptait 139 inscrits en début d’année 2020 en compte désormais 285. Pour certains, il s’agit de mêmes sites qui ont tenté de se relancer sur le marché en changeant leurs adresses URL, en rajoutant par exemple un chiffre à leurs anciennes. D’autres trouvent des subterfuges grossiers en essayant de se faire passer pour des officiels.

Désormais 285 casinos en ligne interdits

Le marché des casinos en ligne suisses, en place depuis 1er juillet 2019, est toujours décidé à sanctionner les opérateurs illégaux. Sur ce marché, un casino en ligne peut recevoir une licence s’il est associé à un casino terrestre (ou s’il est lui-même un casino terrestre désireux d’attaquer une activité en ligne). Cette particularité rend ce marché assez étroit et empêche 99% des casinos en ligne d’y participer.

Quand un opérateur est surpris à accepter les joueurs suisses, celui-ci entre dans la liste noire du pays. Une fois fait, l’ESBK transmet les informations du nouvel arrivé aux fournisseurs d’accès à internet pour que ces derniers bloquent directement l’adresse URL du prévenu. Les résidents ne peuvent alors plus se connecter au dit-site. Bien entendu, cette interdiction peut être contournée avec l’utilisation d’un VPN, ce qui rend l’interdiction quelque peu limitée.

En ce début du mois d’octobre 2020, la liste des opérateurs interdits est passée à 285 grâce à la venue de 35 nouveaux élus. Pour la grande majorité, il s’agit de casinos possédant une licence de Curaçao. Mais Pasino.com a probablement la palme du moins scrupuleux car il s’inspire clairement d’un licencié actuel : Pasino.ch. Pasino est lié au casino terrestre Partouche du Lac Meyrin à Genève. Contrairement à sa contrefaçon en .com, Pasino.ch a bel et bien obtenu son agrément auprès d’ESBK.

Alors que Pasino.ch arbore encore la mention « Coming Soon » sur son site, Pasino.com a tenté de se faire pour un officiel en proposant ses activités aux joueurs suisses. Une stratégie pour la moins agressive qui lui a valu une entrée méritée sur cette liste noire.

Un sixième casino en ligne, à l’offre bien limitée

Le mois dernier, un sixième licencié officiel a été accepté : 7melons.ch. Ce casino en ligne est associé au casino terrestre Grand Casino Kursaal Bern AG. Celui-ci propose une interface entièrement en français, ainsi que des versions anglaise, allemande et italienne.

Il ne dispose pour le moment que d’une cinquantaine de jeux de casino. Cette offre limitée est l’une des raisons pour lesquelles les résidents suisses tentent encore d’accéder et de jouer sur les casinos en ligne non-officiels. Comment avec 50 jeux peut-on rivaliser avec des plateformes en proposant des centaines ? La quantité ne fait pas la qualité certes mais 7melons dispose du logiciel Microgamig, connu pour abriter des centaines de machines à sous. Pourquoi alors limiter autant l’offre au risque de ne pas être attractif pour les joueurs ?

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Partouche lance son casino en ligne en Suisse
Partouche lance son casino en ligne en Suisse

Partouche lance son casino en ligne en Suisse

Grande nouvelle pour les joueurs suisses de casinos en ligne, le site Pasino.ch, opéré par Partouche, est enfin live ! Le groupe a acquis sa licence officielle en avril de cette...

Yggdrasil Gaming dévoile sa nouvelle machine à sous vidéo Moley Moolah
Yggdrasil Gaming dévoile sa nouvelle machine à sous vidéo Moley Moolah

Yggdrasil Gaming dévoile sa nouvelle machine à sous vidéo Moley Moolah

Près de six mois après avoir accueilli le studio britannique Reflex Gaming dans son programme YG Masters, le développeur et éditeur de jeux de casino en ligne basé...