Crans-Montana : le groupe Partouche vend son casino suisse emblématique

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Crans-Montana : le groupe Partouche vend son casino suisse emblématique

Le groupe Partouche, qui a subi une forte baisse de son PBJ en début d'année, a annoncé avoir procédé à la vente du casino de Crans-Montana, en Suisse. En effet, c’est un nouveau propriétaire qui gèrera et exploitera le casino du Haut-Plateau. À noter que la cession est malgré tout conditionnée à l’approbation du régulateur helvète, à savoir la Commission Fédérale des Maisons de Jeu. Plus d’informations dans cet article.

Vente du casino de Crans-Montana : Partouche conclut un accord de cession

Le groupe Partouche, numéro deux des casinos en France, a annoncé avoir vendu les actions qu’il possédait relatives au casino suisse de Crans-Montana. Conditionnée à l’acceptation de la Commission Fédérale des Maisons de Jeu, la cession porte sur l’intégralité des 57 % de parts que Partouche détient dans la société Casino de Crans-Montana.

L’on notera qu’à ce stade de la vente le nom du repreneur n’a pas été divulgué, ni les raisons du choix de Partouche de se séparer d’un casino pourtant très réputé. Cela dit, entre 2019 et 2020, en pleine pandémie de Covid-19, le produit brut des jeux (PBJ) du casino de Crans-Montana avait tout de même chuté de 25 %, ce qui n’a pas été sans conséquence pour Partouche.

Selon David Bagnoud, président de la commune voisine de Lens : « […] Beaucoup de casinos ont dû fermer en Suisse en raison de l’épidémie de coronavirus. Mais je crois que le casino de Crans-Montana s’en est plutôt bien sorti et j’espère qu’il continuera dans cette voie. C’est un établissement très important pour les communes du canton du Valais Romand. On peut même dire que le casino est une destination touristique phare dans notre région ». David Bagnoud rappelle également l’importance du casino sur le plan social, ce dernier reversant chaque année près de 900 000 francs suisses à des associations locales.

Une vente qui devrait être finalisée d’ici à fin janvier 2022

Selon Partouche, la cession sera finalisée d’ici à fin janvier 2022, une fois que le régulateur suisse aura donné son approbation. Par ailleurs, d’après les termes du crédit syndiqué du casinotier, la cession du casino de Crans-Montana contribuera soit partiellement à la réduction de la dette financière du groupe, soit à un réinvestissement des sommes.

Pour rappel, le casino de Crans-Montana est l’un des plus importants de Suisse. Ses tables de jeux sont accessibles du dimanche au jeudi de 19 heures 15 à 03 heures 30, et du vendredi au samedi de 20 heures 15 à 04 heures 30. À l’intérieur, vous y trouverez pas moins de cent-vingt sept machines à sous ainsi que deux tables de roulette anglaise, trois tables de blackjack et une table de Poker Texas Hold’em Ultimate. Un restaurant et un lounge bar sont également proposés aux joueurs afin qu’ils puissent se restaurer.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Argent et cocaïne : près de Bordeaux, un petit casino clandestin démantelé par la police
Argent et cocaïne : près de Bordeaux, un petit casino clandestin démantelé par la police

Argent et cocaïne : près de Bordeaux, un petit casino clandestin démantelé par la police

Dans la nuit du mercredi 28 septembre, à 02 heures du matin, quarante enquêteurs de la Police aux Frontières (PAF) appuyés par le Raid ont fait irruption dans un...

Casinos en ligne aux États-Unis : Play’n Go se lance sur le marché du New Jersey via PokerStars
Casinos en ligne aux États-Unis : Play’n Go se lance sur le marché du New Jersey via PokerStars

Casinos en ligne aux États-Unis : Play’n Go se lance sur le marché du New Jersey via PokerStars

Près de deux mois après avoir fait ses débuts sur le marché du Michigan, le fournisseur mondial de jeux de casino en ligne Play’n Go accélère son...