France : des joueurs qui s’accrochent à leur passion pour les machines à sous malgré l’inflation

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
France : des joueurs qui s’accrochent à leur passion pour les machines à sous malgré l’inflation

Le casino d'Enghien-les-Bains, niché sur les rives du lac dans le Val-d'Oise, offre le tableau hétéroclite d'une clientèle française persévérante qui est prête à tenter sa chance malgré les défis économiques. Véronique par exemple, une Picarde en invalidité, attend avec impatience son tour dans l'atrium brillant du casino. Pour elle, c’est une soirée spéciale qui s’annonce, une sorte d’escapade dans l'univers chatoyant de Las Vegas (version française), un mélange d'excitation et de fatigue après une heure trente de route. Tour d’horizon de ces Français qui ne jurent que par les machines à sous en ces temps de crise.

La tournée des casinos : le péché mignon des Français en période inflationniste 

L'accès au casino d'Enghien nécessite un droit d'entrée de 16 €, une particularité rare en France. Pour Véronique et sa sœur, c'est une première à Enghien-les-Bains. Malgré les problèmes de santé de Véronique qui l'ont contrainte à abandonner son travail de femme de ménage, elle est déterminée à profiter de la soirée sans trop dépenser, car très attirée par la réputation du lieu.

Le contexte économique difficile n'a pas échappé à la cinquantenaire, qui confie que son plaisir réside dans la « tournée des casinos ». Elle énumère fièrement les établissements déjà visités, souvent lors de rares vacances. Et il se peut que bien d’autres seront bientôt ajoutés à sa liste des casinos déjà fréquentés. Il faut dire que l’adoption d'une loi visant à réduire les inégalités territoriales incite à croire que de nouveaux établissements verront le jour dans les années à venir, dans des villes moins prestigieuses que Deauville.

Véronique et sa soeur ne sont pas les seules à se rendre au casino d’Enghien-les-Bains. Aïcha, une aide-soignante de 55 ans, venue de Puteaux, alloue mensuellement 500 € pour jouer. Malgré un salaire d'environ 2 000 €, elle considère cette sortie comme un divertissement essentiel, bien qu'elle reconnaisse l'importance de s’auto-contrôler pour éviter l’addiction.

Isabelle, une septuagénaire de Creil, voyage quant à elle deux heures aller-retour pour visiter le casino. Bien qu'elle admette avoir perdu de l'argent, sa déception réside davantage dans le manque de rencontres humaines. Elle souligne que les gens ne causent plus beaucoup, exprimant ainsi une dimension sociale des casinos souvent négligée.

Les casinos, des lieux de divertissement qui se sont fortement démocratisés

Jean-Pierre Martignoni, observateur chevronné des joueurs depuis plus de vingt ans, souligne que les casinos se sont démocratisés au fil des décennies, devenant des lieux de divertissement incontournables, surtout dans les petites et moyennes villes. Il explique également que pour beaucoup, les casinos sont des lieux ouverts non-stop offrant une sortie en toute sécurité, une considération importante dans le climat actuel.

Malgré sa réputation de premier casino de France en termes de chiffre d'affaires, le casino d'Enghien semble moins fréquenté ce soir-là. Un couple de retraités attribue cette baisse de fréquentation à l'inflation, affirmant qu'auparavant, il fallait faire la queue pour jouer aux machines à sous. Cependant, ils estiment avoir le droit d'en profiter après avoir économisé toute leur vie, tout en restant raisonnables dans leurs dépenses, limitant leurs mises à 100 € par soirée.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

À Pougues-les-Eaux, le casino a droit à un lifting avant le printemps
À Pougues-les-Eaux, le casino a droit à un lifting avant le printemps

À Pougues-les-Eaux, le casino a droit à un lifting avant le printemps

À Pougues-les-Eaux, le casino Planetarium géré et exploité par le groupe Tranchant est en train de subir une transformation majeure afin d’offrir une...

Machine à sous Sweetopia Royale : Relax Gaming vous invite au paradis des sucreries !
Machine à sous Sweetopia Royale : Relax Gaming vous invite au paradis des sucreries !

Machine à sous Sweetopia Royale : Relax Gaming vous invite au paradis des sucreries !

Imaginez un monde unique en son genre, ou pâte sucrée, guimauve et autres bonbons sont légion. Des châteaux dont les toits sont garnis de M&M’s, des drapeaux en...