Hard Rock International prêt à construire un casino à 2€ milliards en Espagne

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

La firme de casinos terrestres américaine Hard Rock International a annoncé avoir obtenu le droit de construire un casino resort en Espagne, près de Barcelone. Annoncé en 2015, le casinotier n’a plus qu’à faire un dépôt de 10€ millions pour valider l’accord. Le casino resort nécessitera un investissement total de 700€ millions pour la première phase. En comptant le projet dans sa totalité, la firme devrait dépenser environ 2€ milliards.

Enfin un projet de casino espagnol

Hard Rock International sera bientôt installé en terre catalane grâce à l’annonce du gouvernement. Le projet sera réalisé en plusieurs phases pour permettre d’ouvrir dès que possible. La première phase coûtant 700€ millions devrait être se terminer sous trois ans.

Nommé le Hard Rock Hotel & Casino Tarragona, ce futur établissement proposera (pour sa première phase) 1,200 machines à sous, 100 tables de jeux, deux hôtels de 1,100 chambres et suites au total ainsi qu’une zone commerciale. Une piscine géante et un théâtre de 15,000 places seront également aménagés pour satisfaire les envies de divertissement des visiteurs.

Selon Jim Allen, le PDG de Hard Rock, ce projet va dynamiser la région et gonfler le chiffre d’affaires d’1,3$ milliard par an. Le responsable a également confié sa fierté d’avoir obtenu une licence pour opérer ce futur casino, là où de nombreux casinotiers ont essuyé des refus. Pour le moment, Hard Rock opère surtout aux Etats-Unis et ce projet est l’un des plus éloignés des quartiers généraux de la firme.

Auparavant, Hard Rock International était allié à Melco Crown pour ce projet mais ce dernier a préféré se retirer pour se concentrer sur son projet de casino à Chypre.

Après les déconvenues de l’EuroVegas, pour lequel le Las Vegas Sands s’était retiré et les premières annonces du BCN World, qui prévoyaient de construire une zone avec de nombreux casinos, il semblerait que l’Espagne soit prête à accueillir un projet viable et réalisable, tout en étant le plus important du pays dans le domaine.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain
Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a récemment annoncé que les salons de paris sportifs — jusqu’ici contraints à la fermeture en raison de la...

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude
Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

En Autriche, c’est actuellement le Ministère des Finances qui est responsable de l’octroi de licences d’exploitation aux opérateurs agréés. Cependant,...