La Corée du Sud encaisse 54$ milliards en 15 ans grâce aux jeux d'argent et casinos

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

La gouvernement de Corée du Sud a gagné 54$ milliards en 15 ans grâce aux taxes, impôts et frais prélevés sur l'activité des jeux d'argent dans le pays. Cette manne gigantesque montre l'importance de ce secteur et l'obligation pour le gouvernement que le marché reste dynamique.

La Corée encaisse des milliards grâce aux jeux

Les chiffres dévoilés par la Commission de Contrôle des Jeux en Corée du Sud ne peuvent que jouer en la faveur des casinos terrestres dans le pays. Grâce à sa situation privilégiée, la Corée attire de nombreux joueurs asiatiques, provenant surtout de Chine, du Japon mais aussi d'autres destinations plus au sud allant jusqu'à l'Australie.

En une quinzaine d'années, le pays a récolté 54$ milliards, dont environ la moitié provient des taxes directes. Les courses de chevaux sont incroyablement populaires dans le pays et ont contribué pour 37,5% du total, tandis que les loteries occupent la deuxième place (25,4%) et les casinos la troisième avec 12,3%. Concernant les casinos, les plus gros clients sont les joueurs étrangers de passage, les loteries et courses de chevaux sont à contrario prisés des locaux.

Prochainement, un nouveau casino est sur le point de sortir de terre avec le Paradise City. A noter que les parties hôtel et divertissements seront accessibles à tous mais qu'il faudra avoir un passeport international pour pouvoir pénétrer les espaces liés aux jeux d'argent. Les résidents coréens ne pourront pas miser à Paradise City.

Paradise City est lancé par la firme Paradise Co Ltd. et par Sega Sammy Holdings (un opérateur de pachinko au Japon). Sega Sammy Holdings est par ailleurs une société qui va être amenée à grandir dans les prochaines années. La Japon a en effet autorisé les casinos terrestres en fin d'année dernière et le gouvernement s'est donné un an pour définir les licences, conditions d'acceptation et tous les composants du futur marché.

Les opérateurs qui voudront lancer un projet au Japon devront être affiliés à une firme locale et Sega Sammy pourrait être l'un des meilleurs choix. Spécialisé à la base en pachinko, Sega Sammy s'efforce depuis quelques années de montrer qu'il peut se montrer plus qu'à la hauteur pour d'autres types d'établissements, par exemple des casinos resorts. Si Sega Sammy arriver à convaincre l'industrie qu'il est capable de co-développer un projet massif, il sera l'un des plus sollicités par les firmes internationales. Beaucoup d'entre elles ont déjà exprimé leur intérêt pour le Japon, notamment le Las Vegas Sands, Hard Rock International ou MGM Resorts.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Aux Pays-Bas, le lancement du marché iGaming réglementé à nouveau retardé
Aux Pays-Bas, le lancement du marché iGaming réglementé à nouveau retardé

Aux Pays-Bas, le lancement du marché iGaming réglementé à nouveau retardé

De toute évidence, les Pays-Bas ont pris un peu plus de retard en ce qui concerne le lancement de leur marché réglementé des jeux de casino en ligne. En effet, le...

Play’n Go : la première machine à sous de 2021, Miner Donkey Trouble est disponible
Play’n Go : la première machine à sous de 2021, Miner Donkey Trouble est disponible

Play’n Go : la première machine à sous de 2021, Miner Donkey Trouble est disponible

De nombreuses fonctionnalités bonus, un scénario captivant et un gameplay immersif, voilà ce que propose la machine à sous Miner Donkey Trouble™ aux joueurs des...