Le Las Vegas Sands et MGM Resorts seraient les favoris pour les futurs casinos japonais

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Les prédictions pour les futurs casinos du Japon sont de plus en plus précises et il semblerait que les deux principaux prétendants aux licences soient le Las Vegas Sands et MGM Resorts, deux géants américains. A environ 6 mois des annonces officielles du gouvernement, il semblerait que les villes de Yokohama et d'Osaka soient concernées, mais pas Tokyo...

Les Américains devant

Selon la firme MorningStar, Le Sands et MGM sont les favoris pour être choisis. Les deux sociétés américaines ont prouvé leur habilité à gérer un projet de cette envergure et connaissent des succès dans le monde entier. Las Vegas bien sûr, mais également Macau et Singapour font partie des destinations les plus respectées sur lesquelles les opérateurs ont investi.

Selon les premières prédictions, le Las Vegas Sands se verrait attribuer Yokohama tandis que MGM poserait les pierres de son édifice à Osaka. Tokyo serait alors exclu de casino de casino resorts, malgré son statut de capitale et métropole. Le Sands et MGM ont déjà promis d'investir une somme avoisinant les 10$ milliards.

Il est probable que les candidats choisis pour lancer un casino soient forcés de s'allier à une firme locale pour préparer le projet. Cela éviterait de confier l'intégralité des projets à des entreprises étrangères.

Pourquoi Yokohama et Osaka ?

Yokohama est la deuxième plus importante ville au Japon et est située à quelque 30 kilomètres de Tokyo. Elle y abrite un port international et est un foyer d'industrie lourde. Des firmes comme Nissan y ont élu domicile dans les récentes années, ce qui a favorisé son développement. Un casino à Yokohama attirerait sans aucun doute les habitants de Tokyo.

Osaka est la troisième ville du Japon et possède également un port très important. Là aussi, de nombreuses firmes assurent le dynamisme de la ville avec des géants tels que Capcom, Panasonic et Sharp.

Les futurs casinos du Japon seront soumis à quelques conditions qui seront confirmées dans quelques mois. Il pourrait y avoir une somme fixe à régler pour pouvoir pénétrer l'établissement et les Japonais devraient être limités dans le nombre de visites. Compte tenu des dépenses en jeux d'argent des Japonais, ce n'est pas pas surprenant.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain
Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a récemment annoncé que les salons de paris sportifs — jusqu’ici contraints à la fermeture en raison de la...

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude
Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

En Autriche, c’est actuellement le Ministère des Finances qui est responsable de l’octroi de licences d’exploitation aux opérateurs agréés. Cependant,...