Le point de vue de Morgan Stanley sur les futurs casinos au Japon

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Au Japon, le futur marché des casinos resorts continue d'attiser les curiosités et convoitises. Mais contrairement à ce qui était imaginé il y a quelques années, ce marché – bien que colossal – devrait se placé en deuxième position mondiale en termes de chiffre d'affaires global généré, devant Las Vegas mais derrière Macau. Selon les estimations récentes de Morgan Stanley, le marché devrait valoir environ 15$ milliards.

Une estimation revue à la baisse

La banque d’investissement américaine a estimé un marché entre 7$ et 20$ milliards quand il sera lancé. C’est bien loin des 40$ milliards estimé il y a quelques années, quand le pays annonçait vouloir autoriser les établissements resorts. Depuis cette annonce, la loi est passée et certaines règles ont fait baisser les premiers pronostics.

Tout d’abord, ce seront certainement deux casinos qui seront construits (initialement, on parlait de deux à trois). Ensuite, Tokyo faisait partie des candidats mais il s’avère aujourd’hui que la capitale devrait se concentrer sur les JO 2020 et laisser d’autres métropoles se charger d’abriter un casino.

Enfin, il y aura, comme à Singapour notamment, des restrictions de visites concernant les résidents japonais. Afin de protéger sa population des dangers du jeu, le gouvernement limitera les visites contrairement aux touristes qui pourront se rendre dans ces établissements autant qu’ils le souhaitent. Il fera aussi payer l’entrée, qui pourrait correspondre à un prix d’environ 30-40€ par visite.

Quelles villes et quels opérateurs seront choisis ?

Les deux villes qui devraient être choisies pour abriter un casino resorts sont Osaka et Yokohama. Mais le gouvernement japonais se montre lent pour finaliser les conditions du marché. D’autres villes pourraient être candidates. C’est la même chose concernant les opérateurs qui auront le droit de participer à cette aventure. Beaucoup sont intéressés et l’investissement de base se situe autour des 10$ milliards.

Le Las Vegas Sands, Hard Rock, MGM Resorts ou Melco Crown font partie des favoris à l’obtention de licences.

Malgré cette baisse au niveau des estimations côté Morgan Stanley, le Japon fait toujours rêver les opérateurs et le marché sera à coup sûr l’un des plus importants au monde. Les Japonais sont en effet une population qui aime les jeux d’argent. On peut prendre l’exemple des salons de Pachinko qui, bien qu’ils soient moins populaires aujourd’hui, brassent toujours des centaines de milliards en dépenses chaque année.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Réouverture le 19 mai pour les casinos français, machines à sous et jeux électroniques les premiers servis !
Réouverture le 19 mai pour les casinos français, machines à sous et jeux électroniques les premiers servis !

Réouverture le 19 mai pour les casinos français, machines à sous et jeux électroniques les premiers servis !

Les casinos terrestres de l’Hexagone rouvriront progressivement leurs portes à partir du 19 mai prochain. Ladite réouverture ne concernera dans un premier temps que les machines...

Divine Links, machine à sous propulsée par Blueprint Gaming, est dans les bacs !
Divine Links, machine à sous propulsée par Blueprint Gaming, est dans les bacs !

Divine Links, machine à sous propulsée par Blueprint Gaming, est dans les bacs !

Lucksome, un tout nouveau studio de développement de jeux basé à Malte, vient de lancer Divine Links™, une machine à sous propulsée par le moteur de jeu mis au...