Casinos au Japon - Tokyo pourrait être mis de côté, à la grande déception de Sheldon Adelson

img auteur
Par LE 02.10.2014
Casinos au Japon - Tokyo pourrait être mis de côté, à la grande déception de Sheldon Adelson

Le Japon prévoit de légaliser les casinos terrestres dans un futur proche, le but étant de les ouvrir pour profiter de l’affluence massive de touristes pour les Jeux Olympiques 2020.

Alors que l’on parle de 2 à 3 projets de casinos, dont un à Tokyo, de récentes nouvelles mettent en doute le placement d’un casino dans la capitale pour cause de timing un peu juste et de coûts astronomiques (quand ils sont couplés aux aménagements nécessaires pour les JO). Si tel est le cas, cela serait une grosse déception pour Sheldon Adelson, car c’est l’endroit qu’il avait privilégié pour son projet où il était prêt à engager jusqu’à 10$ milliards pour faire les choses correctement.

Un pied-de-nez à Adelson

« Nous dépenserons la somme qu’il faudra » avait-il déclaré sur le sujet, on croirait l’entendre sur sa guerre anti-gambling en ligne

Plusieurs gros casinotiers ont déjà étudié le terrain au Japon et certains se sont plus ou moins prévus certaines destinations. Adelson avait jeté son dévolu sur Tokyo et ses énormes possibilités, d’autres avaient préféré miser sur Okaïdo par exemple.

Une société comme Caesars Entertainement – malgré ses dettes grosses comme le portefeuille d’Adelson - semblait plus intéressé par la ville d’Osaka.

Précisons qu’aucune décision n’a encore été prise, donc que Tokyo reste encore d’actualité même s’il est un peu moins probable. Tenons en compte les possibilités gigantesques d’argent et d’influence du milliardaire américano-israélien. Rien n’est encore fait...

Le Japon crédible face à Macau

Selon certains experts, ce marché pourrait valoir quelques 40$ milliards annuellement (toujours prendre les prévisions avec des pincettes…). S’il atteint ce niveau, il sera très proche de Macau qui dispose pourtant de beaucoup plus de casinos.

A noter concernant Macau que cette destination a réalisé 45$ milliards en 2013 mais est en train de connaître une baisse de régime depuis trois mois.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.