Les opérateurs en ligne portugais peuvent remercier le confinement du Coronavirus

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le marché portugais des jeux en ligne a bien profité du confinement qui a eu lieu durant la crise du Coronavirus. Les mois d’Avril et de Mai ont connu des hausses au niveau du montant des mises et des inscriptions de nouveaux joueurs, qui s’expliquent par l’inactivité de la plupart des travailleurs du pays. Globalement, le COVID 19 a été positif pour les opérateurs en ligne, comme c’est le cas sur la plupart des marchés.

Le confinement du point des jeux en ligne

Le régulateur portugais Serviço Regulação e Inspeção de Jogos do Turismo de Portugal (SRIJ) ne peut que se réjouir de l’activité constatée au deuxième trimestre 2020. L’ensemble des firmes de jeux en ligne régulées ont généré un total de 139€ millions durant ce deuxième trimestre, soit une hausse de 44,2% sur la même période en 2019.

Les paris sur le sport ont été en baisse par rapport au premier trimestre 2020, générant 90,7€ millions au lieu de 149€ millions. Ces résultats s’expliquent par le fait que l’activité sportive mondiale a été ralentie voire stoppée suite à la crise du Coronavirus. Les sports qui génèrent le plus - football, tennis et basket -  ont tous été mis en stand by. Il était donc difficile pour les parieurs en ligne de faire leurs pronostics…

Les casinos en ligne en revanche - qui comprennent également le poker en ligne dans le marché portugais - ont connu un record de 48,4€ millions, soit 13€ millions de plus que sur le premier trimestre 2020. Les revenus générés par les casinos en ligne ont bondi de 74,4% durant la période. Le pic a été observé en avril, a légèrement décliné en mai et est revenu à la normale en juin.

Globalement, les dépenses ont été les plus fortes en début de pandémie. Les joueurs ont beaucoup dépensé sur les machines à sous régulés, mais ont également beaucoup passé de temps à jouer au poker (tout comme sur le marché français). Devoir rester chez soi du jour au lendemain a donné envie aux résidents portugais de dépenser sur internet.

Au niveau des créations de comptes, le Portugal a clairement ressenti les effets positifs du confinement, avec près de 60,000 nouveaux comptes en Mars, 53,000 en Avril et 33,500 en Mai.

Le confinement a donc eu des effets positifs pour les opérateurs en ligne. Mais il faut également prendre en compte le fait que le marché portugais est relativement récent. Lancé en mai 2016, il commence à montrer des signes de maturité mais peut toujours compter sur sa fraîcheur pour naturellement attirer de nouveaux joueurs.

Reste à noter que ces chiffres communiqués par le régulateur en ligne SRIJ sont ceux des opérateurs régulés. Nous avions communiqué l’année dernière sur le fait qu’un certain nombre de joueurs continuaient de fréquenter les sites non régulés et que l’argent généré par cette activité était par définition en dehors des radars. En prenant en compte ce manque, on peut affirmer que les résultats durant le confinement du COVID ont été en réalité encore plus importants.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Pragmatic Play lance sa nouvelle machine à sous Day of Dead juste avant Halloween
Pragmatic Play lance sa nouvelle machine à sous Day of Dead juste avant Halloween

Pragmatic Play lance sa nouvelle machine à sous Day of Dead juste avant Halloween

À l’image de son concurrent Play’n Go qui a sorti Muerto en Mictlán™ plus tôt ce mois-ci, Pragmatic Play vient de déployer une nouvelle machine...

Devenez un pro des fléchettes avec Peter ‘Snakebite’ Wright dans la dernière slot Play'n Go
Devenez un pro des fléchettes avec Peter ‘Snakebite’ Wright dans la dernière slot Play'n Go

Devenez un pro des fléchettes avec Peter ‘Snakebite’ Wright dans la dernière slot Play'n Go

Un mois après la sortie de The Wild Class™, Play’n Go revient en force avec une nouvelle machine à sous sous licence tierce : Snakebite™. Dans ce titre composé...