Possible fusion à 50$ milliards entre Caesars Entertainment et MGM Resorts ?

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Depuis quelques semaines, les firmes de casinos Caesars Entertainment et MGM Resorts discutent d’une éventuelle fusion qui pourrait créer un géant terrestre de 50$ milliards. Si les deux parties tombent d’accord, et que la FTC (Federal Trade Commission) estime que l’opération n’est pas néfaste pour le public, la fusion-acquisition pourrait avoir lieu l’année prochaine.

Le risque de monopole est-il important ?

Caesars Entertainment et MGM Resorts sont déjà chacun des géants dans leur domaine. Malgré le fort niveau de dette du premier, sa valeur est toujours de plusieurs milliards et il reste un acteur important.

S’ils s’entendent sur une fusion, le futur géant contrôlerait 50 % des chambres d’hôtels présentes à Las Vegas et à Atlantic City. Il est donc important que les autorités américaines valident l’opération et s’assurent que celle-ci ne soit pas néfaste pour le public. En d’autres termes, il ne faut que cela crée une situation de monopole, ou trop proche d’un monopole.

Affaire de gros sous entre multinationales

Caesars Entertainment est depuis quelques années en pleine restructuration pour tenter d’éponger au maximum sa dette. MGM Resorts a une situation économique plus stable et possède une présence lucrative à Macau, la principale destination casinos au monde. En outre, MGM fait partie des mieux placés pour obtenir une licence sur le futur marché japonais.

En moins d’une semaine, l’action de MGM Resorts a grimpé de près de 15 % tandis que celle de Caesars a augmenté de façon similaire. A noter que Caesars a commencé à connaître une hausse à l’annonce de départ de son actuel PDG Mark Frissora, arrivé en 2015 dans le but d’éponger la dette du groupe.

Si Caesars et MGM ne fusionnent pas, il y a tout de même de fortes chances que le futur de Caesars change drastiquement. Celui-ci serait en effet en pourparler avec un autre géant des casinos : Wynn Resorts. Wynn reste l’un des plus gros casinotiers au monde, malgré la baisse de son action depuis le début de l’année. Les déboires de son ex-PDG ont en effet affecté l’action qui est passé de plus de 160$ l’unité à 108$ au moment d’écrire ces lignes.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Sans emploi à cause du COVID, elle gagne un jackpot de 443,000$ sur Divine Fortune !
Sans emploi à cause du COVID, elle gagne un jackpot de 443,000$ sur Divine Fortune !

Sans emploi à cause du COVID, elle gagne un jackpot de 443,000$ sur Divine Fortune !

Une joueuse de casino en ligne américaine a touché tout récemment un superbe jackpot sur la machine à sous Divine Fortune. Cette slot Netent propose en effet un joli...

Partouche lance son casino en ligne en Suisse
Partouche lance son casino en ligne en Suisse

Partouche lance son casino en ligne en Suisse

Grande nouvelle pour les joueurs suisses de casinos en ligne, le site Pasino.ch, opéré par Partouche, est enfin live ! Le groupe a acquis sa licence officielle en avril de cette...