Barcelona World - Plusieurs géants sont déjà prêts à investir une partie des 4.7 milliards d'euros

img auteur
Par LE 20.06.2014
Barcelona World - Plusieurs géants sont déjà prêts à investir une partie des 4.7 milliards d'euros

En septembre 2012, juste après que le projet de l’EuroVegas de Madrid ait été annoncé, la ville de Barcelone, déçue de ne pas avoir été choisie pour ce projet, lançait l’idée de créer une zone concurrente de loisirs et de jeux, Barcelona World.

Finalement l’EuroVegas a été annulé mais Barcelona World semble toujours se profiler alors que certains groupes de casinos s’intéressent à l’obtention de licences. Parmi eux, Melco Crown et Hard Rock sont déjà prêts, l’un pour lancer un hôtel/casino, l’autre pour créer un hôtel géant sur le thème de la musique.

Les sociétés ayant l’intention de construire un établissement de jeux à Barcelona World devront faire une demande de licence avant le 25 Juillet 2014 et investir un minimum de 300.000 euros. Situé à environ 100 km du parc d’attraction Port Aventura, Barcelona World représentera un investissement total de 4.7$ milliards pour la construction d’hôtels, centres commerciaux, parcs à thème, parcours de golf et bien entendu casinos.

Deux géants prêts à investir

Pour les casinos et hôtels, deux sociétés ont dors et déjà posé une option sérieuse : Melco Crown et Hard Rock. Hard Rock a prévu de construire son plus gros hôtel en Europe avec l’intention d’en faire un lieu dédié à la musique qui attirera certainement une clientèle jeune.

« Les chambres auront des systèmes de sons de haute qualité et les plus grandes d’entre elles proposeront des instruments de musique comme des pianos. »

De son côté, Melco Crown s’est engagé à construire un casino similaire au casino City of Dreams de Macau, sur une zone de 35.000 m². En outre, le groupe va créer plusieurs hôtels abritant des milliers de chambres.

Un moyen de doper le tourisme de la Catalogne

Le projet global de Barcelona World ne va nécessiter aucun investissement de la part de l’état ou des collectivités et se basera uniquement sur l’argent des investisseurs privés. L’activité qui va découler de ce projet devrait entrainer la création d’au moins 15.000 emplois directs et devrait fortement dynamiser la zone - déjà destination de choix pour de nombreux vacanciers. Enfin la zone pourrait accueillir plus de 10 millions de visiteurs annuel.

Attention tout de même à la volonté de plus en plus forte de la Catalogne de devenir indépendante et d’être dissociée de l’Espagne. Car de nombreux investisseurs, notamment Chinois, ont déjà annoncé qu’ils ne prendraient pas part au projet si la Catalogne devenait indépendante et quittait l’Union Européenne.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.