Barrière veut son club dans la capitale française

img auteur
Par LE 30.07.2018
Barrière veut son club dans la capitale française

Comme vous le savez, les anciens cercles de jeux parisiens ont tous été démantelés, à l’exception du Cercle Clichy Montmartre qui est actuellement dans la tourmente. Il faut dire que la fraude et le blanchiment d’argent y allaient bon train ! Depuis, des clubs de jeux sont toutefois autorisés dans la capitale.

Mais les conditions pour ouvrir un cercle de jeux à Paris sont très strictes. D’après le magazine Paris Match, il semblerait que le groupe Barrière soit bientôt en passe d’installer l’un de ces établissements à Paris. Plus d’informations dans cet article. 

Le groupe Barrière va prochainement investir la capitale

Le groupe Barrière, l’un des plus emblématiques et LE plus important de France, va selon toute vraisemblance installer un club de jeux dans la capitale. En effet, si l’on en croit les dires de Paris Match, Barrière a obtenu une autorisation envoyée par le Ministère de l’Intérieur le 12 juin dernier. Le club en question, qui sera baptisée Club Barrière 104 Champs-Élysées, sera situé sur l’avenue du même nom. Techniquement, l’ancien Aviation Club de France sera totalement rénové afin de permettre aux joueurs de s’amuser aux jeux de casino de leur choix. Rappelons que l’Aviation Club de France, qui est localisé juste en face du Fouquet’s, est la propriété du groupe Barrière.

L’on sait également que le décorateur et designer Bruno Borrione — ancien collaborateur de Philippe Starck —, est en charge du réaménagement des lieux. Cette information a été transmise par le PDG du groupe Barrière en personne, nous avons nommé M. Dominique Desseigne. 

Les clubs de jeux, des établissements très réglementés…

Le groupe Barrière, qui possède à ce jour trente-quatre casinos, dont six en-dehors des frontières hexagonales, mais aussi dix-huit hôtels et cent-vingt restaurants et bars, s’apprête donc à lancer son premier club de jeux à Paris, une grande première pour l’opérateur de jeux de casino terrestres. Rappelons que depuis 1920, et ce jusqu’au 1er janvier de l’année en cours, aucun établissement de jeux de hasard n’était toléré dans un rayon de 100 kilomètres autour de la capitale.

Les clubs de jeux ont pour vocation de remplacer les anciens cercles de jeux se situant au-delà de ce périmètre, lesquels ont été décimés par des affaires de blanchiment d’argent et de fraude fiscale. Malheureusement, même si le premier club de jeux parisien a été ouvert au mois d’avril 2018 par un rival du groupe Barrière, le groupe Tranchant, ces derniers sont extrêmement réglementés. Il faut dire que la pratique du blackjack, de la roulette ou encore des machines à sous y est formellement interdite. À la place, les parieurs peuvent tout de même s’amuser au baccarat, au poker ou encore au Punto Banco. Irez-vous faire un tour à un club de jeux parisien cet été ?

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.