Le casino canadien du Lac-Leamy arnaqué d'1$ million, Loto-Québec tente d'étouffer l'affaire

img auteur
Par LE 11.12.2018
Le casino canadien du Lac-Leamy arnaqué d'1$ million, Loto-Québec tente d'étouffer l'affaire

Le casino du Lac-Leamy, situé dans la ville de Gatineau au Québec, a été victime d’une fraude massive d’1$ million de dollars canadiens cet été. L’établissement et Loto-Québec ont tout fait pour étouffer l’affaire mais celle-ci a été révélée il y a quelques jours par Le Journal du Québec. Il s’agirait de la plus importante fraude de l’histoire de Loto-Québec.

Une négligence qui conduit à un trou d’1$ million

Cette arnaque perpétrée par deux individus aurait été rendue possible grâce à la négligence de plusieurs employés du casino de Lac-Leamy. Selon les informations révélées par la presse, les individus ont également tenté d’escroquer d’autres établissements, dont certains avec succès.

« En Août dernier, le casino du Lac-Leamy a été victime d’un subterfuge sous la forme de deux paiements par traite bancaire non compensée par une institution financière », a confirmé Renaud Dugas, un porte-parole de Loto-Québec.

Le casino du Lac-Leamy est en effet exploité par Loto-Québec, tout comme le casino de Montréal, de Charlevoix et du Mont-Tremblant.

Le mode de fonctionnement était le suivant : Un « faux » joueur demandait une avance de fonds pour pouvoir jouer au casino, en l'occurrence 1$ million. Son rôle était de convaincre que l’argent était garanti par une banque. Son complice se faisait passer pour un officiel de la banque en question et avait pour rôle d’autoriser la transaction.

Malgré les révélations de la presse, Loto-Québec reste le plus discret possible quant à cette affaire car elle met en lumière une grave négligence de la part du casino et de ses employés. Nous ne savons pas si cet argent a été récupéré par l’établissement ou s’il allait l’être.

Les autorités sont certaines qu’il n’y avait pas de complice de l’intérieur et que les employés n’ont pas agi intentionnellement mais ont été négligents. Certains d’entre eux ont reçu des sanctions disciplinaires allant jusqu’au licenciement.

Nouvelle ombre au tableau pour Loto-Québec

Il s’agit d’une nouvelle affaire donc Loto-Québec se serait bien passé, après la déconvenue face à la Cour Supérieur du Québec il y a quelques mois. Loto-Québec voulait en effet bloquer les résidents de la province d’accéder à tous sites de jeux d’argent en ligne, sauf le site du Loto-Québec bien entendu.

Cela a été refusé par la Cour Supérieure qui estimait qu’il s’agissait de tentative de monopole. Loto-Québec a néanmoins décidé de faire appel de la décision.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.