Macau dresse son bilan pour l'année 2019

img auteur
Par LE 09.01.2020
Macau dresse son bilan pour l'année 2019

Le gouvernement de Macau n'a pas perdu de temps pour dresser le bilan de son année 2019, en affichant des résultats en retrait de 3,4% par rapport à l'année 2018. Toutefois, un indicateur est satisfaisant pour la ville : le fait que les revenus ont été générés en majorité par les joueurs dits de "mass-market", c'est-à-dire les joueurs aux finances normales (en opposition aux joueurs VIP). 

La ville compte désormais moins sur les joueurs VIP

Macau a connu une année 2019 en légère baisse par rapport à la précédente avec un total de 36,5$ milliards de chiffre d'affaires. Si le résultat financier est en retrait, il est tout de même satisfaisant dans sa répartition. 

Macau est en effet critiqué depuis des années pour ne tenir sa position de numéro 1 mondial que grâce aux joueurs VIP. Les junkets operators (ceux qui prêtent de l'argent aux VIP) - qui ont fortement aidé à développer les revenus de la ville - sont épiés plus que jamais et doivent rendre des comptes au gouvernement. Fini le temps où ils pouvaient attirer sans vergogne les plus grosses richesses chinoises et contourner les règles liées au blanchiment d'argent.

Les casinos sont poussés de plus de plus vers les joueurs de "mass-markets" pour rendre le marché plus stable. Ne compter que sur une poignée de super-riches pour maintenir son chiffre d'affaire est en effet risqué : si ces quelques riches partent, la ville perd des milliards. 

C'est grâce à cet indicateur que le bilan 2019 est plutôt positif pour Macau. 53,7% du chiffre d'affaires est venu des joueurs du marché de masse, contre 46,3% venant des joueurs VIP. La tendance à Macau est enfin inversée puisqu'il n'y a pas si longtemps, la destination casinos comptait sur les joueurs VIP à hauteur de 70% de son chiffre d'affaires. 

2019 a vu une augmentation de plus de 16% des dépenses mass market, ce qui montre que le travail des casinos pour attirer les familles a porté ses fruits. Cela est également passé par le fait de générer des revenus en dehors des jeux d'argent. Proposer un large panel de restaurants, boutiques et lieux de divertissement permet d'attirer des visiteurs qui ne sont pas forcément des joueurs, en renforçant ainsi l'idée de diversité que le gouvernement chinois désire tant.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.