Portugal : la progression du marché des jeux en ligne continue au deuxième trimestre 2019

img auteur
Par LE 21.08.2019
Portugal  : la progression du marché des jeux en ligne continue au deuxième trimestre 2019

Après un premier trimestre 2019 explosif, le marché des jeux d'argent en ligne ne cesse de progresser au Portugal. Durant le deuxième trimestre, les résultats ont été une fois de plus convaincants et ont montré une progression de 29,5% par rapport au même trimestre en 2018.

Les casinos en ligne prennent la première place du marché

Le premier trimestre 2019 avait montré une hausse exceptionelle de 40%, celui qui s'est clôturé à la fin du mois de juin a progressé de presque 30%. Le régulateur portugais SRIJ (Serviço Regulação e Inspeção de Jogos do Turismo de Portugal) peut se féliciter des résultats qui montrent non seulement un marché dynamique, mais aussi un secteur des casinos de plus en plus performant. Ce secteur a d'ailleurs pour la première fois surpassé celui des paris sportifs en ligne. 

Si la hausse du deuxième trimestre 2019 est moins importante que celle observée lors du premier trimestre, si l'on ne regarde que les chiffres, elle est au final plus impressionnante car le deuxième trimestre 2018 avait été boosté par le lancement de la Coupe du Monde FIFA.

La progression est notamment liée à l'ajout de trois nouveaux opérateurs en ligne, ce qui porte à 11 le nombre de licenciés. Les paris sportifs ont contribué à hauteur de 23€ millions avec comme toujours une domination des paris sur le football, suivi du tennis et du basket.

Le vertical des casinos en ligne (qui au Portugal inclut également le poker en ligne, contrairement au marché français) a généré quant à lui 25,3€ millions. Il devient le premier secteur des jeux d'argent en ligne dans le pays. Dans le domaine, les machines à sous en ligne restent dominantes avec 67% de parts de marché, tandis que la roulette et le blackjack suivent avec respectivement 13,5% et 8%. 

Etonnamment, la hausse globale du marché s'accompagne d'une baisse des nouveaux joueurs, ce qui signifie donc que les joueurs existants parient plus qu'avant. Enfin, si le secteur des jeux de casino est aujourd'hui le plus important en termes de chiffre d'affaires, il rassemble 35,5% des joueurs contre 49,1% des joueurs de paris sportifs. Les joueurs de casino dépensent donc plus que ceux qui parient sur le sport.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.