Les autorités chinoises accentuent la répression sur les jeux de casino illégaux

img auteur
Par LE 23.09.2014
Les autorités chinoises accentuent la répression sur les jeux de casino illégaux

Le gouvernement chinois continue sa lutte effrénée contre les jeux d’argent illégaux. Récemment, ce sont plus de 4.000 machines à sous qui ont été détruites après avoir été saisi par les autorités.

Activité illégale mais présente partout

Nous avons vu que la Chine s’activait depuis le début de l’année à tenter de limiter les abus liés aux high-rollers de Macau. Mais le pays n’en reste pas là et se bat de plus en plus contre tous les cercles, réseaux, établissements de jeux d’argent illégaux.

Rien que pour cette année, les autorités ont fermé plus de 2.000 établissements qui proposaient ces jeux non-autorisés. Un peu plus de 4.250 personnes ont également été arrêtées, dont près de 150 feront l’objet d’un procès pour leur activité frauduleuse.

Alors que les casinos sont illégaux dans tout le pays, il existe énormément d’endroits où l’on peut trouver quelques machines de jeux. Ces lieux de gambling déguisés peuvent être des cybercafés, salons de billards et parfois même des salles cachés attenantes à des appartements privés.

Les joueurs high-rollers cherchent un palliatif à Macau

Avec cette tension palpable dans tout le pays, les joueurs high-rollers qui adoraient se rendre à Macau sont de plus en plus hésitants. Ces derniers sont maintenant plus limités sur la limite d’argent qu’ils peuvent jouer mais aussi sur le temps qu’ils peuvent passer dans la ville des casinos.

Les junkets operators – qui font le pont entre joueurs fortunés et casinos terrestres – ont de plus en plus de mal à attirer ces joueurs d’autant que leurs homologues travaillant aux Philippines, Singapour ou en Australie proposent des offres de plus en plus agressives. La résultante est que les gros joueurs chinois sont en train de migrer doucement vers ces destinations de jeux et commencent à délaisser Macau.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.