Jeux de casino en ligne aux Pays-Bas : les publicités interdites dès le 1er janvier 2023

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Jeux de casino en ligne aux Pays-Bas : les publicités interdites dès le 1er janvier 2023

Face à la surexposition de la population aux publicités sur les jeux de casino en ligne, les Pays-Bas ont décidé de prendre les devants. En effet, le gouvernement néerlandais a annoncé que les publicités « non ciblées » diffusées à la télévision et à la radio seront interdites à partir du 1er janvier de l’année prochaine. Le sponsoring avec des clubs sportifs professionnels ne sera plus autorisé à compter du 1er janvier 2025. Décryptage.

Pays-Bas : les opérateurs iGaming devront renoncer aux publicités radiodiffusées

Aux Pays-Bas, le ministère de la protection juridique a annoncé que la publicité « non ciblée » — promise depuis un certain temps sous la pression des législateurs —, serait interdite à partir du 1er janvier 2023. Concrètement, cela signifierait que les opérateurs de jeux de casino, de poker et de paris sportifs en ligne devront renoncer à la diffusion de publicités à la télévision, à la radio ainsi que dans les espaces publics.

Tandis qu’une consultation parlementaire est bien entendu nécessaire avant que le nouveau dispositif n’entre en vigueur, il y a peu de chance que cette interdiction ne voit pas le jour compte-tenu des nombreuses limitations récemment mises en place aux Pays-Bas ces derniers mois.

Selon le ministre de la protection juridique Franc Weerwind, les publicités iGaming, qui étaient initialement conçues pour réorienter les joueurs vers des offres légales, sont insuffisantes dans la mesure où elles ne garantissent pas la protection des joueurs vulnérables.

« Aujourd'hui, nous avons fait un pas important vers une plus grande limitation des publicités pour les jeux d’argent. La publicité reste un moyen d'orienter les personnes vers l'offre légale, mais la prévention de la dépendance aux jeux est à mon sens plus importante. L’objectif est de protéger les groupes vulnérables, y compris les plus jeunes », a en effet déclaré Franc Weerwind.

Les partenariats entre les opérateurs et les équipes sportives bientôt interdits

À partir du 1er janvier 2024, le parrainage de programmes télévisés et d’événements sportifs sera également interdit pour les opérateurs. Un an plus tard, le 1er janvier 2025, c’est le flocage de logos rattachés à des sites de paris en ligne qui ne sera plus autorisé. « Une première phase donnera aux acteurs du secteur du sport la possibilité de trouver d’autres sponsors. La Kansspelautoriteit contrôlera le respect des nouvelles règles et pourra intervenir immédiatement en cas de violation. Cela pourra se faire, par exemple, sous la forme d’un avertissement. Si un fournisseur récidive, une amende suivra », a prévenu le ministre de la protection juridique néerlandais.

À noter que le journal NL Times a rapporté que via son dispositif, le gouvernement est enclin à donner aux équipes sportives déjà sponsorisées par des sociétés d’iGaming un délai d’environ 30 mois afin de trouver et de signer des accords de remplacement appropriés. Le club de football trente-six fois champion des Pays-Bas, l’Ajax Amsterdam, qui a signé un partenariat commercial pluriannuel avec Kindred Group, pourrait être concerné par ce délai.

Pour finir, Franc Weerwind a revendiqué que le marketing en ligne et le marketing direct seront toujours autorisés, mais que les règles seront encore renforcées afin que les groupes vulnérables ne soient pas confrontés à de telles publicités.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Jeux de casino en ligne au Canada : 5 entités appellent à la répression des opérateurs illégaux
Jeux de casino en ligne au Canada : 5 entités appellent à la répression des opérateurs illégaux

Jeux de casino en ligne au Canada : 5 entités appellent à la répression des opérateurs illégaux

Au Canada, cinq sociétés de jeux d’argent provinciales ont formé une coalition inédite afin de lutter contre les jeux de casino en ligne illégaux dans le pays....

Casino de Vals-les-Bains : 7,5 millions d’euros injectés pour rénover le restaurant et l’hôtel
Casino de Vals-les-Bains : 7,5 millions d’euros injectés pour rénover le restaurant et l’hôtel

Casino de Vals-les-Bains : 7,5 millions d’euros injectés pour rénover le restaurant et l’hôtel

Le casino de Vals-les-Bains, détenu et exploité par le groupe Circus — filiale de la société belge Gaming1 —, sera très bientôt embelli. En effet,...