En quoi les futurs casinos du Japon pourraient être différents des autres casinos asiatiques

img auteur
Par LE 11.05.2017
En quoi les futurs casinos du Japon pourraient être différents des autres casinos asiatiques

Promulguée fin 2016, la loi autorisant les casinos resorts au Japon est actuellement en train d'être travaillée pour permettre un lancement de marché optimal. L'Asie est un continent où les plus gros joueurs semblent cohabiter et des lieux comme Singapour, Macau ou les Philippines ne font que confirmer ce constat.

Le Japon est l'un des derniers bastions asiatiques qui ne propose pas encore de casinos géants pour contenter les résidents et les touristes. Le marché est pourtant énorme et promet de devenir l'un des plus dynamiques au monde. Potentiellement, il peut surpasser Macau, le leader en la matière. Mais en quoi les casinos terrestres du Japon seraient-il différents des autres casinos asiatiques ?

Machines à sous supérieures au baccarat ?

Depuis que le Japon a légiféré officiellement les casinos resorts il y a quelques mois, les plus gros opérateurs mondiaux sont sur le pied de guerre. Il n'y en a pas un qui refuserait de poser un édifice au pays du soleil levant, même si l'investissement pour ce genre de projet devrait avoisiner les 10$ milliards.

Bien que les casinos ne soient pas encore présents, les Japonais jouent déjà beaucoup. Parmi les jeux les plus populaires, on trouve le pachinko, le jeu local, qui rassemble des millions de joueurs. Collectivement, les Japonais ont dépensé 203$ milliards en jeux d'argent en 2015. Cela concerne les différents types de courses, les loteries et les salons de pachinko. Le pachinko est tellement une institution qu'il pourrait être exporté à l'étranger. Il est assez proche d'une machine à sous dans sa façon de fonctionner.

D'ordinaire, les Asiatiques se tournent d'avantage vers les jeux de table que vers les machines à sous. C'est la raison pour laquelle les places fortes du jeu – notamment Macau et Singapour – comptent essentiellement sur les revenus générés par les tables de jeux. Le blackjack et la roulette sont populaires. Le baccarat est clairement le roi. Le baccarat est tellement apprécié des asiatiques qu'il a permis par le passé à la ville de Vegas d'augmenter significativement ses performances. Lorsque les touristes asiatiques se déplacent en masse dans la ville, les casinos savent qu'ils généreront plus d'argent et que les tables de baccarat seront prises d'assaut.

C'est l'une des choses qui pourraient différencier les futurs casinos du Japon aux actuels casinos asiatiques. Il y aura naturellement de nombreux jeux de table et des tables de baccarat à profusion. Mais il est possible que les casinotiers insistent d'avantage sur les machines à sous que dans les autres pays asiatiques. Les Japonais pourraient tomber amoureux des machines à sous et le fait que plusieurs constructeurs de slots aient leur siège dans le pays pourrait accentuer ce constat (Sega Sammy, Konami, etc...). La similarité avec le pachinko peut tout à fait laisser entrevoir une forte popularité des machines à sous.

En outre, de nombreux opérateurs ayant exprimé leur intérêt pour le Japon n'ont pas manqué d'insister sur le fait que le marché doit être abordé de façon très spéciale. Pour convaincre les législateurs, ils doivent montrer de l'originalité et une volonté de créer un établissement spécial. Le Las Vegas Sands par exemple a précisé que le casino resorts qu'il lancerait au Japon (si la demande de licence est acceptée) sera 100% novateur et constituerait un bijou à part.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.